Lecture-imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Refuge - Niki Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Passionné
avatar

Féminin Age : 22
Inscrit le : 07/02/2013
Messages : 1461
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://232degres.blogspot.fr/

MessageSujet: Le Refuge - Niki Valentine   Mar 24 Déc - 16:05

Le Refuge de Niki Valentine


Résumé :

    A peine arrivés dans les Highlands écossaises pour célébrer leur anniversaire de mariage, Susie et Martin fuient leur luxueux hôtel. Pour se retrouver et partager une aventure, le couple a décidé de passer une nuit à la dure dans un refuge en pleine nature. Un violent orage se déchaîne et ils se retrouvent bloqués pendant plusieurs jours, à des kilomètres de tout, complètement isolés.Comme leurs innocentes chamailleries dégénèrent en violentes disputes, Susie commence à sentir qu’ils ne sont pas vraiment seuls… Une mystérieuse présence semble prendre possession du couple.Sans aucun moyen de s’échapper, Susie et Martin s’efforcent de rester sains d’esprits tandis que le refuge se transforme en prison – et que leurs pensées deviennent peu à peu meurtrières.


Éditeur : Pôle Noir
Date de sortie : 2012
Disponible en format Poche : non

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 22
Inscrit le : 07/02/2013
Messages : 1461
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://232degres.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Le Refuge - Niki Valentine   Mar 24 Déc - 17:03

J'ai lu ce livre en deux jours ( ce qui est probablement le temps qu'à mis l'auteure pour l'écrire ... ). Voici ma petite critique sur le livre. Attention aux spoilers ...

Du côté des personnages, j'ai rarement vu plus exaspérant. Susie et Martin ont tous les deux un Q.I. d'un mollusque né de l'union d'une huître et d'un bulot. Elle, elle est vraiment débile, elle répond " oui " à des trucs sans intérêt, elle est tout le temps en train de supposer des choses évidents, voire des choses qui n'ont pas besoin d'être supposées, de changer d'avis toutes les deux pages ... On dirait vraiment qu'elle ne sait rien. Son mari, c'est tout l'inverse. C'est monsieur je-sais-tout, mis à part qu'il ne sait rien du tout. Il ne prend même pas la peine de regarder la météo avant de décider de partir faire une randonnée dans la montagne. Il prend sa femme pour une débile, et en même temps, elle passe son temps à lui donner raison : elle oublie des trucs basiques, elle croit qu'elle va mourir toutes les trente secondes ... Ces deux-là sont mariés depuis 10 ans, mais elle est gênée de faire l'amour avec lui. Franchement, je ne comprends pas. Il est violent avec elle, très méchant, mais elle se force à oublier et à rester avec lui, pas parce qu'elle a peur mais parce qu'elle l'aime. Très légèrement abusé, car moi, à sa place, j'aurais foutu le camp depuis longtemps. Susis n'arrête pas d'avoir des révélations, on dirait limite qu'elle vient d'inventer l'eau chaude. La seule chose que l'on attend de ces deux personnages, c'est que l'un des deux crève.

Côté intrigue, je m'attendais à beaucoup plus. Pendant les 100 premières pages, on a droit à l'explication du pourquoi du comment ils sont là. Pas franchement passionnant, d'autant qu'on a envie de tuer au moins vingt fois les personnages. L'histoire est assez linéaire, on a juste quelques infos de temps en temps, sans grand intérêt mais qu'on lit quand même. La fin de l'histoire est assez prévisible. Ce qui fonctionne bien, c'est la première fois où l'on voit la " présence ". On frissonne à ce moment, on n'ose pas regarder par la fenêtre. Mais c'est tout. Après, ça ne fait plus peur, on assiste juste aux tergiversions de Susie et de ses envies de meurtres naissantes ( comme si y avait qu'elle qui avait envie de tuer son mari ). On a l'impression que l'intrigue n'avance pas, que les deux personnages passent juste leur temps à faire sécher de la tourbe et à aller chercher de l'eau à la rivière. Ils passent leur temps à discuter de choses futiles ou à s'engueuler.

Au niveau du style, ça pèche également. L'auteure répète les mêmes choses 40 fois avant de dire le contraire à la page d'après. Les tournures de phrases sont bizarres ( j'ignore si cela est uniquement dû à la traduction ... particulière ), il y a des expressions étranges, des phrases que l'on relit plusieurs fois pour bien les comprendre, des mots qu'il aurait été judicieux de remplacer par d'autres. Tout est abordé trop succinctement, l'auteure semble vouloir aller au bout des choses, mais il semblerait qu'elle n'y arrive pas. Les paragraphes font à peu près tous la même taille, je trouve qu'ils sont mal utilisés, ce qui influe sur le rythme du récit. L'écriture en elle-même manque de fluidité, on a des phrases courtes et puis on passe du coq à l'âne. Il y a beaucoup de répétitions, peu de variété dans les verbes de paroles ...

Le livre n'est pas mauvais, l'idée n'est pas mal. C'est juste que les personnages sont insupportables, l'écriture n'est pas excellente. Et puis surtout, c'est du déjà-vu, surtout si l'on connaît Shinning. Je suis déçue, très déçue de ma lecture. Je m'attendais à totalement autre chose. Et surtout à mieux : plus de peur, plus de folie. Heureusement que le livre se lit relativement vite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 

Le Refuge - Niki Valentine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-imaginaire :: Autres lectures :: Policier & Thriller-