Lecture-imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Substance Mort - Philip K. Dick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2541
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Substance Mort - Philip K. Dick   Mer 16 Avr - 23:33

Substance Mort de Philip K. Dick


Résumé :
    Dans une Amérique imaginaire livrée à l'effacement des singularités et à la paranoïa technologique, les derniers survivants de la contre-culture des années 60 achèvent de brûler leur cerveau au moyen de la plus redoutable des drogues, la Substance Mort.

    Dans cette Amérique plus vraie que nature, Fred, qui travaille incognito pour la brigade des stups, le corps dissimul sous un « complet brouillé », est chargé par ses supérieurs d'espionner Bob Arctor, un toxicomane qui n'est autre que lui-même.

    Un voyage sans retour au bout de la schizophrénie, une plongée glaçante dans l'enfer des paradis artificiels.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2541
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Substance Mort - Philip K. Dick   Mer 16 Avr - 23:33

Je n'avais encore jamais lu de Dick, et comme ce roman était le seul disponible dans la bibliothèque de ma ville lorsque j'y suis allée, j'ai décidé de commencer avec lui. En plus, on m'en avait parlé et la quatrième de couverture me donnait envie, d'autant plus qu'il s'agit apparemment du roman le plus personnel de Dick.

Les deux premiers chapitres m'ont surprise car on ne suit pas alors Bob Arctor, ou Fred, alors qu'il est présenté comme étant le personnage principal, mais ils m'ont tout de même mise immédiatement dans l'ambiance : déconnection de la réalité, délire, recherche effrénée de dope, les amis qui ne se fréquentent qu'en raison de la drogue, tout y est. Et dès le départ, alors que certaines situations pourraient prêter à sourire, on ressent un malaise face à cette déchéance dont les victimes n'ont absolument pas conscience. Et pour les plus lucides plane la menace des flics et des cliniques de soins.

Le personnage de Bob/Fred est parfois difficile à suivre, car il compartimente bien les deux aspects de sa vie, et Dick rend parfaitement compte de l'évolution de sa schizophrénie grâce à sa plume. Tout se fait progressivement, naturellement, à tel point que même le lecteur peut finir par croire qu'il s'agit de deux personnes différentes. Et les rappels à la réalité sont durs. À côté de ça, la fin de l'histoire apporte une touche d'espoir qui tranche sur le reste du livre mais permet de respirer enfin, de se reprendre après tout ce que l'on s'est pris dans la gueule tout au long de la lecture.

Car ce n'est clairement pas un livre facile, le sujet est lourd, l'histoire également, et le fait que Dick ait lui-même été un drogué ajoute une authenticité au récit qui peut le rendre difficile à encaisser. Il a d'ailleurs ajouté à la fin du roman une note dans laquelle il évoque la pire époque de son addiction, ainsi que tous ses amis de l'époque et ce qu'ils sont devenus depuis. Glaçant.

Un très bon livre, donc, mais à lire quand on est de bonne humeur et en forme, car il peut facilement plomber le moral.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »



Dernière édition par Anaterya le Jeu 24 Juil - 2:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timide
avatar

Masculin Age : 19
Inscrit le : 19/07/2014
Messages : 15
Localisation : Nantes
Autre : J'aime les chips, la litté et le ciné

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Substance Mort - Philip K. Dick   Sam 19 Juil - 16:46

Ce chef-d'œuvre !!!!!!! Coïncidence rigolote, c'est mon premier Dick à moi aussi ! Et toujours mon préféré.

Concernant mon avis sur ce livre, je suis entièrement d'accord avec toi, Anaterya, et je n'aurais rien à rajouter si ce n'est que je te remercie infiniment de m'avoir fait me rappeler (c'est français comme phrase ?) ce merveilleux livre ! Thanks, bro' !  

Et je ne saurais que trop te recommander de continuer dans la biblio de Dick ! Ubik, Le Maître du Haut-Château, y en a trop pour les citer... y a vraiment trop de bons romans dans la biblio de Dick.

_________________
"Quoddam ubique, quoddam semper, quoddam ab omnibus creditum est"

"Cette chose à laquelle tous croient partout et en toutes époques"
Revenir en haut Aller en bas
Grand Roi
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5755
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Substance Mort - Philip K. Dick   Sam 19 Juil - 17:02

Anaterya a lu aussi Le Maître du Haut-Château, du coup par sa faute il est dans ma wish-list
Avec vos avis je met celui-ci de côté aussi, merci ! Very Happy

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2541
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Substance Mort - Philip K. Dick   Jeu 24 Juil - 2:32

Oui, c'est bien français comme phrase ^^

Et j'ai lu Le maître du Haut-Château il n'y a pas longtemps. En plus, j'ai acheté Blade Runner pour continuer ma découverte de K. Dick.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Substance Mort - Philip K. Dick

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Philip K. Dick (1928-1982)
» SF : Philip K. DICK ou le visionnaire hallu-ciné
» Philip K Dick nouvelle traduction
» Philip K. DICK (Etats-Unis)
» Philip K.Dick [Nouvelles]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Science-fiction-