Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2506
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats   Mar 7 Oct 2014 - 15:11

La vielle anglaise et le continent et autres récits de J'eanne-A Debats


Résumé :
    Certaines propositions ne se refusent pas. Même lorsque vous êtes une très vieille dame eco-warior acariâtre et à l'agonie, même si l'offre va à l'encontre de tous les idéaux que vous avez défendus pendant des années : le transfert de votre esprit dans un nouveau corps. Mais ce n'est pas n'importe quel corps qui attend Ann Kelvin, c'est celui d'un grand cachalot, un des derniers de son espèce.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2506
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats   Mar 7 Oct 2014 - 15:13

J'ai découvert Jeanne-A Debats l'année dernière aux Utopiales (c'est dingue de voir à quel points leurs auteurs français de SFFF sont peu médiatisés) et j'ai décidé de lire ce recueil de nouvelles pour les Utopiales de cette année.

Ce recueil contient neuf nouvelles qui abordent des thèmes variés, et de la science fiction aussi bien que du fantastique.

La vieille Anglaise et le continent
Dans un futur proche où les riches peuvent sauvegarder leur mémoire et la stocker dans des clones afin de continuer de vivre et où la chasse aux mammifères marins fait rage, on propose à une vieille éco-activiste de transférer son esprit dans celui d'un cachalot pour aider une association partageant ses vues à disperser les baleiniers et sauver les cétacés. J'ai eu quelques doutes quant à la fin de l'histoire, mais autrement j'ai bien aimé.

Aria furiosa
Deuxième guerre mondiale, les nazis utilisent la gouvernante juive du dernier des castrats pour obliger celui-ci à chanter pour Rommel à l'Opéra Garnier. Mais la résistance peut prendre de très nombreuses formes.

Saint-Valentin
La vie n'est pas toujours rose quand on est la femme d'un tueur en série qui ne s'attaque qu'aux fées, lutins et aux êtres du même acabit. Et quand on se retrouve avec un nain qui promet d'excaucer un vœux dans le frigo, les choses dérapent complètement. MAis pas forcément dans le sens qu'on imagine.

Paso doble
Dans un monde futuriste à tendance apocalyptique, des Espagnols réfugiés du côté de Toulouse font revivre la corrida et se préparent pour la premières courses de taureaux depuis des décennies à Mexico. Mais les tensions internes et les rancœurs vont peu à peu miner l'équipe, jusqu'au drame. Cette histoire est en rapport avec La vieille Anglaise et le continent.

Stratégie du réenchantement
Toujours dans le futur, une nouvelle révolution sexuelle a eu lieu, plutôt conservatrice, en lien avec le Sida4, né de la manipulation génétique du virus, bien plus violent que celui que l'on connait. Un des malades essaie de rester humain malgré tout, grâce à sa fille.

Privilège insupportable
Futur post-apo, l'humanité vit sous terre, et le manque de bon air est un problème quotidien. Tout est envisagé sous l'angle de la communauté, qui passe avant l'individu. Pourtant, un homme pense avant tout à lui, à son bien être, et fait tout pour bénéficier de sa propre réserve d'air frais, pur. Quel qu'en soit le prix.

Gilles au bûcher
Un autre futur, une autre apocalypse, une nouvelle humanité vivant sous terre, sous l'œil bienveillant de Gilles, leur créateur à tous. Mais le passé ne veut pas mourir et vient le rattraper, jusqu'à l'irréparable.

Fugues et fragrances aux temps du Dépotoir
Dans l'espace, une déchetterie spaciale qui survit grâce à une singularité en son centre est prise d'assaut par les Réguliers de la Fédération humaine afin de l'éloigner des planètes habitées et d'aviter que celles-ci ne soient détruites par l'effondrement de la singularité. Bien sûr, les Cloches qui vivent sur la déchetterie seront ramenés par les Réguliers, mais tous ne sont pas d'accord. Entre invertions de la gravité et poches de singularités d'espace-temps, c'est une course contre la montre pour conserver son mode de vie.

Nettoyage de printemps
Quatre pages, une nouvelle lapidaire, mais d'une grande clarté après les précédentes et qui conclue parfaitement le recueil.

La fin du monde revient régulièrement dans ces nouvelles, sous des formes variées, et les humains qui y sont confrontés essaient systématiquement de préserver ce qui peut l'être, de revenir à un environnement plus vivable lorsque cela est possible. Mais ils agissent toujours de leur propre chef, sans supervision d'un quelconque État, sans ordre suprême. C'est l'action personnelle, la responsabilité de chacun d'agir pour améliorer les choses, ou les préserver. C'est l'action à petite échelle, l'implication de chacun, qui, transposée à plus grande échelle, pourra peut-être changer les choses. Un message à méditer à l'heure actuelle, avec le changement climatique, où les gouvernements sont incapables de se concerter, d'agir, mais où les actions de chacun peuvent avoir un impact si elles sont accomplies par le plus grand nombre. Même si la dernière nouvelle vient doucher cet espoir.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats   Mar 30 Déc 2014 - 11:06

Je n'ai lu que la première nouvelle de ce livre car je l'ai sous l'édition Griffe d'Encre, dans leur collection Novella.

J'ai bien aimé cette nouvelle. Le fait d'avoir un récit à deux voix qui se rejoignent au même point de l'histoire est intéressant et bien construit. Même si avec ce procédé on sait déjà qu'Ann acceptera la proposition de Marc, il n'y a pas de suspense créé à ce sujet donc ce n'est pas une révélation qui gâche le plaisir de lecture.

Le style d'écriture est très poétique. C'est vraiment plaisant de suivre les aventures d'Ann sous sa forme de cachalot. On y découvre la vie sous-marine et ses splendeurs. Quelque part, Ann devient plus humaine en devenant un animal marin, un parallèle présent dans tout le récit.

Le message est assez classique en somme, c'est une fable écologique où l'Homme fait des siennes une fois de plus, mais la façon de l'aborder et de le développer est déjà plus original. D'ailleurs, c'est un message qu'il est bon de rappeler, car mine de rien, cette nouvelle date de 2008 et en fin 2014 il y a encore besoin de se battre.

Bref, je ne connaissais pas Jeanne-A Debats, les auteurs français de l'imaginaire sont vraiment noyés sous le flot anglophone. Je possède une autre livre d'elle et je le lirai avec plaisir, je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vieille Anglaise et le continent et autres récits - Jeanne-A Debats
» [Debats, Jeanne-A] La Vieille Anglaise et le continent
» [Süskind, Patrick] Un combat et autres récits
» Maupassant (de) Guy - Le Horla et autres récits fantastiques
» Maupassant (de) Guy - Le Horla et autres récits fantastiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Science-fiction-