Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Contes de la fée verte - Poppy Z. Brite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2513
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Contes de la fée verte - Poppy Z. Brite   Mer 10 Déc 2014 - 21:32

Contes de la fée verte de Poppy Z. Brite


Résumé :
    Les bayous recèlent de bien terribles secrets. En douze nouvelles, poétiques et vénéneuses, gothiques et romantiques, Poppy Z. Brite nous convie à participer à un voyage sans retour où un fantôme se lie avec une strip-teaseuse, où deux siamois refusent d'être séparés, où deux amants explorent les limites de leur passion... Même les deux crochets par New York et Calcutta (où "cinq millions de personnes semblent déjà mortes – pourraient tout aussi bien l'être – et où cinq autres millions aimeraient bien mourir."), ne sauraient retenir longtemps les monstres, les paumés et les amants de cette Nouvelle-Orléans méphitique, torride, avide d'amour et de sang.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2513
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Contes de la fée verte - Poppy Z. Brite   Mar 31 Mar 2015 - 4:46

J'avais entendu parler pour la première fois de Poppy Z. Brite grâce à Mélanie Fazi, qui est une de ses grandes fans qui a traduit certains de ses écrits en français. Et puisque j'adore cette dernière, j'ai décidé de découvrir une de ses sources d'inspiration.

Préfacé par Dan Simmons (excusez du peu), ce livre est un recueil de nouvelles sombres et souvent morbides. Elles se déroulent pour la plupart à La Nouvelle Orléans, ville dont l'auteure est originaire, et sont imprégnées de l'atmosphère du vieux quartier français ou de celle des bayous.

Anges
Deux potes tombent en panne à la campagne et sont aidés par une famille dont les deux derniers enfants sont des jumeaux, nés siamois et séparés dès la naissance, ce qu'ils supportent très mal. Un des deux amis décide alors de les aider.

Conte géorgien
Dans la campagne géorgienne, un mec roule, encore et toujours, pour oublier son passé, le squat et ceux avec qui il y vivait. Jusqu'à tomber sur un parc d'attractions et sa foire aux monstres...

Sa bouche aura le goût de la fée verte
Deux amis de fac, blasés et désireux de trouver de nouvelles sensations toujours plus intenses, se transforment en pilleurs de tombes. Mais il existe des magies puissantes enterrées dans les cimetières de La Nouvelle Orléans.

Musique en option pour voix et piano
Seul dans une pièce, jouant du piano, un homme se rappelle son passé, son agression quand il était enfant, et ses formidables capacités de chanteur.

Xénophobie
Nouvel an chinois, deux potes se retrouvent dans le China Town de La Nouvelle Orléans, paumés, et sont embauchés pour veiller une morte pendant que l'entrepreneur des pompes funèbres part faire la fête. Fantasmes et réalité se mêlent alors.

La sixième sentinelle
Un fantôme qui hante les lieux de La Nouvelle Orléans qu'il a connus de son vivant devient le protecteur d'une strip teaseuse. Il cherche à lui faire vaincre sa peur de la mort et des trous pour qu'elle déterre une partie de son trésor.

Disparu
Deux amis musiciens vivant dans le vieux quartier français de La Nouvelle Orléans se retrouvent chez l'un d'eux, qui habite au-dessus de la boutique d'une femme qui semble être une sorcière vaudou, et qui garde son enfant momifié dans sa boutique.

Traces de pas dans l'eau
À force de volonté, un jeune homme parvient à développer des pouvoirs psychiques, sans toutefois parvenir à son objectif, faire bouger un petit origami. Son talent attire l'attention d'un jeune homme désespéré.

Prise de tête à New York
Encore deux amis musiciens, qui viennent jouer pour la première dans la Grosse pomme et qui rencontrent bien des mésaventures avant de partir au club.

Calcutta, seigneur des nerfs
Le fils d'une Indienne morte en couches et d'un Américain revient dans la ville qui l'a vu naître, Calcutta, pour retrouver ses racines. Mais les morts reviennent à la vie dans la cité de Kali, et leur horreur s'ajoute à la misère extrême quotidienne.

Paternité
Un père complètement fou de son fils le veille jalousement, même contre sa femme, mais quand le drame survient, c'est tout un équilibre précaire qui vacille.

Cendres du souvenir, poussière du désir
Une histoire de triangle amoureux et d'avortement, dans un quartier industriel à l'abandon de La Nouvelle Orléans, quartier dans lequel les ombres dissimulent bien des horreurs.

On retrouve plusieurs points communs dans ces histoires : les narrateurs ou les personnages principaux sont avant tout des hommes de 20 ou 30 ans, la musique occupe une place prépondérante, et le sexe est souvent évoqué. D'ailleurs, je me suis demandé à plusieurs reprises si l'on n'était pas en présence de relations homosexuelles. La mort et la violence physique apparaissent également dans toutes les nouvelles. Toutefois, Poppy Z. Brite teinte toutes ses nouvelles d'une poésie morbide qui tient surtout aux descriptions qui font énormément appel aux différents sens (principalement la vue, l'odorat et l’ouïe).

Comme pour tout recueil de nouvelles, celui-ci présente quelques inégalités, mais dans l'ensemble j'ai bien aimé ma lecture, même si je m'attendais à quelque chose de plus glauque (mais j'ai dans ce domaine des attentes assez élevées).

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Contes de la fée verte - Poppy Z. Brite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le corps exquis - Poppy.Z.Brite
» Âmes Perdues [Poppy Z. Brite]
» Générique de début et de fin japonais LES CONTES DE LA FORÊT VERTE
» Âmes perdues - Poppy Z. Britte
» Les contes de la foret verte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Fantastique-