Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Wielstadt, tome 3 : Le Chevalier de Wielstadt - Pierre Pevel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Wielstadt, tome 3 : Le Chevalier de Wielstadt - Pierre Pevel    Lun 2 Fév 2015 - 9:34

Wielstadt, tome 3 : Le Chevalier de Wielstadt de Pierre Pevel


Résumé :
    Automne 1624. La guerre de Trente Ans s'est apaisée et le Saint empire romain germanique connait une paix précaire. Mais Wielstadt, elle, traverse ses jours les plus sombres. Devenue l'enjeu d'une lutte sans merci entre sociétés secrètes, elle est en outre terrifiée par une série de meurtres rituels que même le chevalier Kantz, rattrapé par son passé, semble impuissant à empêcher.


Éditeur : Bragelonne
Date de sortie : 25 janvier 2013 (parution originale : 2004)
Disponible en format Poche : Oui (chez Pocket)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Wielstadt, tome 3 : Le Chevalier de Wielstadt - Pierre Pevel    Lun 2 Fév 2015 - 9:36

Malgré un semblant de paix au cours de la guerre de Trente Ans, les événements n'en demeurent pas moins sombres. Malgré la protection de son dragon, Wielstadt devient à nouveau le théâtre d'atrocités. Cette fois, il s'agit du Voleur de visages qui trouble la cité. Le criminel tient son surnom du fait qu'il découpe la peau du visage des jeunes filles qu'il tue afin dan d'en fabriquer des masques mortuaires.
Le chevalier Kantz enquête pour découvrir l'identité de ce tueur, mais contrairement à ses missions précédentes, il n'est pas seul puisqu'il obtient de l'aide de la part du Frère Lukas, un templier traquant le Voleur de visages depuis ses premiers méfaits, mais aussi de la part d'une Egyptienne et de sa sœur qui sont étrangement présentes sur les lieux des crimes.
Parallèlement à cela, Kantz est également chargé de retrouver une certaine Mathilde, soi-disant filleule de Mme de Rigemont, mais le chevalier se doute qu'il ne s'agit que d'une mascarade pour qu'il enquête en réalité sur une autre personne à laquelle se sont intéressés la Sainte-Vehme et la Rose-Croix.

Voilà les grosses ficelles de l'histoire de ce tome. À première vue, on pourrait penser que l'auteur se disperse un peu trop et qu'à l'instar du deuxième tome, l'intrigue ne soit pas construite de manière fluide. C'est pourtant tout le contraire.
En effet, les erreurs du deuxième volet ne sont pas répétées puisque les informations sont intelligemment diluées au fur et à mesure de la lecture. De cette façon, on évite le piège du gros chapitre à révélations et l'on peut deviner petit à petit les tenants et les aboutissants de l'histoire tout comme le chevalier.
L'auteur relie les différentes enquêtes, mais le résultat s'avère concluant, car les liens ne sont pas grossiers et possèdent un raisonnement logique. D'ailleurs, grâce à cela, nous obtenons enfin les réponses à plusieurs de nos questions, en particulier concernant le passé du héros.

Les personnages sont toujours aussi intéressants. Dans ce tome, on observe une véritable évolution du groupe d'amis de Kantz depuis le premier tome : certains ont disparu, d'autres fondent une famille, mais au milieu de tout cela, seul le chevalier demeure inchangé. Toujours taciturne, on ressent la difficulté qu'ont ses proches à l'aborder, à tenter de le sortir de sa solitude. Par ailleurs, les événements de ce tome vont confirmer ce que l'on pressent depuis le début de la trilogie : Kantz est condamné à la solitude.
Du côté des antagonistes, on peut observer de nouveau une lutte entre la Sainte-Vehme et la Rose-Croix, mais leur affrontement devient de plus en plus politique, ce qui menace véritablement l'équilibre interne de la ville. On dénote également une nouvelle-venue, Agnès von Bars, possédant un peu le rôle de femme fatale puisqu'elle manipule qui elle veut avec aisance. Concernant le Voleur de visages, contrairement à l'ennemi du premier tome, nous ne voyons sont point de vue qu'une seule fois, ainsi, il est délicat de comprendre son objectif au début du tome. Cependant, le personnage est tout aussi bien construit, son surnom ayant une signification particulière.

Enfin, il est aisé d'entrer dans l'histoire et de croire chaque élément qui nous est raconté puisque l'auteur utilise intelligemment les éléments historiques à sa disposition. Les révélations au sujet de Kantz peuvent paraître surfaites, mais ce n'est pas le cas puisque des indices furent dissimulés tout au long de la trilogie et l'auteur parvient à connecter le tout, grâce à des textes tout à fait réels. Un point qui renforce l'aspect historique du roman bien qu'il soit regrettable que le contexte ne soit finalement qu'un décor.

Bref, Le Chevalier de Wielstadt est une bonne conclusion à cette trilogie, la fin est par ailleurs étonnante. Compte tenu des événements, on s'attend à autre chose, mais le fait que ses espérances soient prises à contrepied renforce la cohérence du roman.

Au final, je conseille cette trilogie à quiconque apprécie le mélange de fantasy et d'historique, mais également les romans de cape et d'épée, car l'on ressent aussi cette influence au cours des livres.
Revenir en haut Aller en bas
 

Wielstadt, tome 3 : Le Chevalier de Wielstadt - Pierre Pevel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Pevel, Pierre] La Trilogie de Wielstadt - Tome 1: Les ombres de Wielstadt
» Pierre Pevel "le chevalier de wielstadt"
» La trilogie de Wielstadt - Pierre Pevel
» Haut Royaume, tome 2 : l'Héritier - Pierre Pevel
» LE PARIS DES MERVEILLES (Tome 3) LE ROYAUME IMMOBILE de Pierre Pevel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Fantasy :: Fantasy historique-