Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le crépuscule des chimères - Jacques Barbéri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2506
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Le crépuscule des chimères - Jacques Barbéri   Jeu 7 Mai 2015 - 2:45

Le crépuscule des chimères de Jacques Barbéri


Résumé :
    Granville, année inconnue. Le futur est décrit par allusions : membranes de dépistage où l’on s’immerge à l’entrée des immeubles pour assurer une totale sécurité, symbiotes qui se fixent à la nuque pour communiquer (celui qu’on appelle « Robert » délivre des mots-valises), attentats suicides d’animaux transgéniques, etc. Anjel y est un médecin légiste aux neurones sérieusement imprégnés d’alcool. Voici qu’il se réveille pour découvrir à ses côtés son père et sa mère adoptifs égorgés. Daren, son frère jumeau, n’a pas supporté qu’un désinsectiseur lui gaze sa collection d’araignées vivantes. Marbella boucle l’enquête. Mais la flic est-elle aussi vraie qu’elle le semble ? Alice, psychanalyste, tente d’épargner à Anjel une sévère dépression, découvre qu’une tumeur en forme de serpent fossile occupe son cerveau. Après son opération, elle l’incite au sevrage. Par quelle étrange perversion se livre-t-elle à la prostitution ? Que signifie ce cadavre de femme, vieux de trois mille ans, qui possède le même code génétique qu’Anjel ? C’est alors que la réalité se déglingue et s’anamorphose. Il paraîtrait qu’à Garampaga se déroulent des expériences peu rassurantes. En plongée vers l’île maudite, les événements sanglants et fabuleux se succèdent dans une symphonie psychanalytique qui délivre les clés de l’Olympe.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Le crépuscule des chimères - Jacques Barbéri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Cake au crabe, à la St-Jacques et au poireau
» Noix de Saint-Jacques à la vanille
» Jacques Rogy - Pierre Lamblin
» [Tallote, Jacques] Alberg
» Jacques Bouveresse, philosophe français, refuse publiquement la légion d'honneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Science-fiction-