Lecture-imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grand Roi
avatar

Masculin Age : 26
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5644
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Dim 24 Mai - 13:13

J'ai lu récemment un article parlant des blogs personnels consacrés aux chroniques littéraires, comme on en croise de plus en plus souvent sur le net.

C'est un phénomène qui a prit de l'ampleur ces dernières années, voici le lien de l'article.

Qu'en pensez-vous ? Je sais que certains tiennent ici leur propre blog, mais au niveau de l'organisation de ces partenariats avec les maisons d'éditions ? Certaines personnes vont jusqu'à planifier leurs lectures pour pouvoir lire tout ce que les éditeurs leurs envoient. Est-ce que ce n'est pas perdre le plaisir de lire pour soi ?

Et est-ce que les blogs sont sur le point d'être dépassés par Twitter, les réseaux sociaux, youtube ... ? C'est un peu la même question pour les forums, il faut avouer qu'ils sont moins fréquentés en général qu'à une certaine époque :
Citation :
Malgré la puissance des blogueurs, leur règne semble toucher à sa fin. « Il y a plus innovant qu’un blog. Leur succès se tasse un peu », explique Cécile Benhamou. De nouvelles formes de critique littéraire sont en train de naître sur internet, sur Twitter, entre autres. « On observe cette mutation, mais on ne sait pas trop vers quoi on s’oriente », conclut-elle.

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Dim 24 Mai - 17:39

Attention, pavé en approche Laughing

En fait, comme pour tout, il y a du bon et du moins bon, et tout dépend de ce que la personne qui tient le blog veut vraiment faire.

Si on devait grossir le trait, je dirais qu'il y a des blogueurs qui font ça par plaisir, et d'autres qui semblent vraiment se vouer aux partenariats.

Pour les premiers, pas de souci, le plaisir est là, mais leur problème c'est que ce n'est pas certain qu'ils aient véritablement une audience prête à les lire. Neutral

Pour les deuxièmes, honnêtement je me demande des fois à quoi ça rime. Je vois énormément d'internautes se ruer sur des partenariats, limite à se gargariser d'avoir chroniqué un livre d'une édition particulière, mais franchement, au bout d'un moment, où est le plaisir ? À quoi bon se vanter d'avoir chroniqué tant de livres pour tant d'auteurs, tant de maison d'édition, alors qu'une bonne moitié voire les trois quarts des bouquins lus n'auront pas été apprécié ? Car faut pas se leurrer, en littérature comme dans tout, y a du bon et du mauvais, et pour un partenariat, on ne peut se fier qu'au résumé et à la couverture du livre. Un synopsis ça peut être très trompeur. (L'expérience qui parle Laughing )

Pour tout dire, j'ai fréquenté des forums qui faisaient beaucoup de partenariats et j'y ai participé quand le résumé me semblait pas trop mal, mais sur tous les partenariats que j'ai pu lire, j'ai dû lire des horreurs (c'est un avis personnel bien entendu).
En habitude, j'aime quand même aller jusqu'au bout du livre pour être en droit de le critiquer si c'est mauvais, mais des fois, on peut tomber sur des livres tellement horripilants, tellement affreux selon nos goûts, que même avec la meilleure volonté du monde, on ne peut continuer. Mais dans le cadre d'un partenariat, ben t'es obligé d'aller jusqu'au bout, coûte que coûte, même si tu bloques, tu as un délai. Je dirai même plus, une fois que le calvaire est terminé, il faut repenser encore et encore à ce bouquin pour rédiger la critique.

Après, bien entendu, on peut découvrir des perles, mais personnellement, je ne cherche plus à participer à des partenariats sauf s'ils m'intéressent vraiment. Je fais ma petite vie tranquille sur mon blog, je lis ce que j'ai envie, quand j'en ai envie. Pas de délai à respecter. Je ne me fixe même pas de ligne directrice comme "ne lire que des roman de tel genre". Si un jour, j'ai envie de lire et de chroniquer un livre sur la reproduction des fourmis, c'est mon choix Laughing
Lire est une passion, je n'ai pas envie de la transformer en une activité contraignante. Je laisse tout de même une ouverture à des auteurs qui souhaiteraient que je chronique leur livre (cela m'est arrivé même si cela demeure rare), mais j'ai le droit de refuser si cela ne m'enchante pas dès le départ. Razz

Concernant l'avenir de ce genre de blogs consacré aux partenariats, je pense que ça va rester en vogue un moment. Les éditeurs sont trop contents d'avoir des avis gratuitement pour arrêter ce procédé. Car même si écrire une critique est un véritable travail pour argumenter etc, beaucoup d'éditeurs s'en contrefichent et voient plutôt les blogueurs comme de gentils pigeons. Certains accepteraient même une critique de dix lignes maximum sans aucune argumentation du moment que l'avis est positif. J'exagère peut-être un peu, mais l'idée est là.

Après, le blog pour le plaisir, je pense qu'il va perdurer encore un peu.
Twitter ne me paraît pas une bonne alternative, une critique en 140 caractère ? Ce n'est plus une critique à mes yeux.
Facebook, ça peut être bien pour faire connaître son blog, mais peu de gens sur cette plateforme sont prêts à lire des textes suffisamment long pour qu'un "afficher la suite" apparaissent. Il faut réussir à capter l'attention des gens et la garder le tout dans un temps maximum de 3 minutes, autrement, ça zappe.
Youtube en revanche, ça peut être pas mal. Il suffit que la personne ait suffisamment confiance en soi pour se lancer, mais il faut aussi qu'elle ait un soupçon d'originalité pour que le spectateur ne s'ennuie pas. Là encore, si ça dépasse les 10 minutes, il y a peu de chance de conserver son auditoire s'il ne s'agit que de réciter un avis qui serait aussi bien lu.

Bref, le blog demeure encore une bonne chose pour que chacun puisse retranscrire ce qu'il veut dans son coin et peut-être avoir la chance d'être lu. Suffit d'être vu par des gens aimant lire. Wink

Après, pour les forums, même si on en voit moins qu'à une époque, cela demeure un moyen de communication très pratique pour que toute une communauté puisse interagir sur un sujet précis. Il y a en a encore pas mal pour d'autres domaines. En littérature, le problème c'est de trouver un forum où l'on est pas jugé pour ce qu'on lit. Cela me fait repenser à cette vidéo :
Spoiler:
 
Parce que bon, on a chacun nos goûts, ce que j'ai détesté, certains vont adorer et inversement. Je suis peut-être idéaliste, mais j'ose espérer qu'il est possible d'en discuter sans avoir des réflexions du genre "Ah, tu lis ce genre de choses ? Ce n'est pas de la littérature, tout juste un torchon". Grosse ironie d'ailleurs : il y a des personnes qui ont ce type de discours alors que leur genre de prédilection est celui de l'imaginaire, genre longtemps considéré comme de la "paralittérature" (aujourd'hui encore des gens pensent que c'est de la "sous-littérature").
Bref, pour les forums, tant qu'on peut se trouver dans une communauté agréable, pourquoi cela devrait disparaître ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2505
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Lun 25 Mai - 0:41

J'avoue que j'aimerais bien avoir quelques partenariats avec des maisons d'édition que je connais et dont j'apprécie le boulot, mais je ne vais pas les chercher, et je m'en fous de ne jamais en avoir. Je chronique pour moi, pour analyser mes lectures, être encore plus active au cours de ma lecture, et ensuite partager ça avec d'autres, faire découvrir des livres et des auteurs que j'ai aimés.

Par contre, j'avoue que je trouve toujours agréable de voir que mes chroniques ont été remarquées par la maison d'édition ou l'auteur, qu'on me remercie directement ou qu'on en donne un extrait et le lien sur le site de la maison d'édition ou de l'auteur en question (ça m'arrive de plus en plus, et je le vis un peu comme une reconnaissance de mon investissement).

Après, pour ce qui est du devenir des chroniques de livres sur internet, je suis assez d'accord avec Plume. Twitter n'est pas le média adapté, FB est trop volatile, il n'y a que Youtube qui offre vraiment une possibilité intéressante.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 33
Inscrit le : 30/10/2013
Messages : 1473
Localisation : Entre ici et ailleurs

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Lun 25 Mai - 9:27

Vu la foule de blogs ce n'est pas évident de se démarquer. Pour se faire connaitre, les partenariats sont une solution idéale mais il ne faut évidemment pas s'y lancer à tort et à travers. Et encore faut-il dénicher la maison d'édition intéressée car celles-ci croulent sous les demandes.

Pour ma part, j'ai crée mon blog pour le plaisir de partager mes avis de lecture mais passer du temps à rédiger une chronique qui ne sera pas lue ou passera inaperçu ce n'est pas motivant! j'ai quelques partenariats directs et d'autres conclus via des forums littéraires et je dois dire que ça aide à se démarquer.

Une maison d'édition bien connue a d'ailleurs repris une de mes chroniques sur sa page facebook mais sans me prévenir. Ca par contre, ça ne m'a pas plus du tout! J'estime qu'ils auraient tout de même pu m'avertir, ne fusse que par politesse!

Je suis d'accord avec Plume et Anaterya en ce qui concerne Twitter, par contre, Facebook peut être pratique comme outil de relais au blog.

Sinon, les podcasts sont également une chouette manière de discuter littérature. Plus accessible que des vidéos you tube pour les plus timides.


_________________
Nova

"don't be defeatist dear it's very middle class" Violet Crawley, comtesse douairière de Grantham

Mon blog: Alohommora: voyage au coeur de l'imaginaire
Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 24
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 3702
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Lun 25 Mai - 11:57

Perso, et un peu contrairement à vous tous, j'écris mes chroniques uniquement pour mon plaisir. Je les publie parce que je me dis que, quitte à les écrire, autant qu'elles servent, mais je sais qu'elles ne sont que peu lues et je les rédige plus pour avoir moi-même une marque de ce que j'ai pensé d'un livre. (Bon, évidemment, les vues et les commentaires sont toujours agréables, mais je ne cherche pas à devenir une super-blogueuse suivie par plein de monde !)

J'ai énormément de mal à me forcer à lire un livre. Avant d'en commencer un nouveau, je peux changer 10 fois d'avis sur lequel, parce que ça dépend de mon humeur. Les partenariats sont bien trop contraignants et enlèvent le plaisir de lecture, et puis généralement ça remplit la PAL de livres qui ne sont pas forcément agréables, au détriment de ceux qu'on a acheté nous-même et qui nous intéressent vraiment.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Lun 25 Mai - 12:08

Valar Morghulis a écrit:
Perso, et un peu contrairement à vous tous, j'écris mes chroniques uniquement pour mon plaisir. Je les publie parce que je me dis que, quitte à les écrire, autant qu'elles servent, mais je sais qu'elles ne sont que peu lues et je les rédige plus pour avoir moi-même une marque de ce que j'ai pensé d'un livre. (Bon, évidemment, les vues et les commentaires sont toujours agréables, mais je ne cherche pas à devenir une super-blogueuse suivie par plein de monde !)
Cela m'arrive de me décourager, de me dire "À quoi bon faire tout ça ? Après tout, ça n'intéresse personne", c'est justement la pensée de garder une trace écrite de ce que j'ai ressenti après une lecture qui me fait continuer. Very Happy
Dans quelques années, quand j'aurais complètement oublié certains livres et que j'aurai envie d'en relire, je pourrais regarder en premier lieu si j'avais apprécier ou non ma première lecture par exemple. Et même, de manière générale, même si j'ai bonne mémoire pour certaines choses, elle n'est pas infaillible et garder une trace écrite d'un ressenti est toujours utile pour se remémorer certains passages d'un livre. Smile
Après, sans vouloir être super-blogueuse, on peut aussi apprécier que quelques personnes (ne serait-ce qu'une seule) apprécient de lire ce qu'on a peut-être mis longtemps à écrire. Sans vouloir chercher gloire et fortune, cela fait plaisir de savoir que d'autres personnes veulent lire notre avis sur une chose. C'est peut-être un souci d'ego, mais quelque part c'est un peu comme un auteur qui se ferait publier pour dire ensuite "je n'écris que pour moi", bah oui mais dans ce cas, pourquoi se faire publier ? Là c'est un peu pareil, pourquoi mettre cela sur le net et pas l'enregistrer simplement dans un dossier ou une clef usb ? Je pense que même en se disant que ce n'est que pour soi, on a tous quelque part une petite envie d'être lu par d'autres Razz
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 43
Inscrit le : 06/09/2013
Messages : 1104
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://etemporel.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 15:35

J'ai eu cette discussion pas plus tard que le week-end dernier avec une jeune blogueuse de ma connaissance qui est en train de se faire bouffer toute crue par les éditeurs ! C'est quand même dramatique qu'on puisse en venir à lire par pure contrainte. Personnellement, ça me rend juste malade.

La lecture est pour moi un loisir, plus que ça, c'est une passion. Mais elle passe après tout un tas de choses, ma famille, mon job, ma vie sociale, etc. ... Quand je trouve le temps de lire, c'est par plaisir, parce que j'en ai envie et pour lire quelque chose que j'ai envie de lire. Il est hors de question que cela change, j'y veille soigneusement.

A côté de ça, je suis blogueuse, parce que j'aime chroniquer des livres, exposer mon ressenti, promouvoir un livre que j'ai adoré, discuter d'un autre que j'ai moins aimé avec peut-être quelqu'un qui saura me montrer des points positifs que je n'avais pas trouvés. J'aime les lectures communes, les challenges, tout cela me plaît. Je participe à un certain nombre de partenariats, mais je me suis fixée une ligne directrice :

- Je n'accepte que ce qui me fait envie (si un éditeur m'envoie de lui-même un livre qui ne me tente pas, tant pis pour lui, il n'avait qu'à me demander mon avis)
- Je m'efforce de faire une chronique dans le mois qui suit la réception (mais après, si c'est trop juste, et bien encore une fois, tant pis !)
- Et surtout, surtout, je refuse les chroniques de complaisance. J'aime, je le dis, je n'aime pas, je le dis aussi. Si cela ne convient pas à l'éditeur ou à l'auteur, qu'il m'oublie, c'est aussi simple que ça.

Du coup, je ne fais pas partie de ces blogueurs qui ont un partenariat privilégié avec une maison d'édition, trop de contraintes pour moi. Mais de temps en temps, certaines maisons me proposent leurs ouvrages (le dernier Sanderson par Le Livre de Poche tout récemment), je suis libre d'accepter ou de refuser et c'est très bien comme ça. Je participe aussi aux masses critiques de Babelio ou aux partes sur Livraddict quand quelque-chose m'intéresse, mais souvent pour des livres que j'aurais de toutes façons achetés.

En fait, tout dépend des périodes, je peux très bien faire 2 ou 3 partenariats dans le même mois, et ne plus en faire ensuite pendant 6 mois. C'est au rythme de mes envies, voilà tout. Après, chacun sa vision des choses, si certains aiment être esclaves des éditeurs, c'est leur choix, ça les regarde.

Pour Twitter et Facebook, je suis d'accord, ce ne sont pas des supports adaptés. Par contre, je trouve que les forums sont parfaits pour les échanges, et que pour l'instant, on n'a pas inventé mieux ! Razz Youtube, je n'aime pas du tout, je ne vois pas l'intérêt de regarder passivement quelqu'un parler tout seul à propos d'un bouquin. Si encore ils étaient plusieurs et qu'il y ait un réel échange...

_________________
eTemporel, mon blog littéraire
Imag'In Café, blog collectif et forum sur l'imaginaire, rejoignez-nous !
De Blogs en Books, pour tous ceux qui ont un blog littéraire à faire connaître
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 17:12

Hum, pas trop d'accord pour Youtube, on pourrait faire la même critique pour les blogs : un bloggeur poste son article et donc expose son unique avis, ce sont les possibles commentaires qui forgeront une véritable discussion. Pour Youtube, c'est pareil, la personne poste son avis, sauf qu'au lieu que ce soit écrit, c'est visuel, et ce sont les commentaires sous la vidéo qui permettront l’échange.
La seule différence, c'est que sur Youtube, on risque de rencontrer plus souvent des trolls, mais bon, sur des vidéos littéraire,s je pense qu'ils sont bien moins nombreux que sur des vidéos d'autres genres.
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 43
Inscrit le : 06/09/2013
Messages : 1104
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://etemporel.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 17:28

Peut-être oui, mais c'est une question de sensibilité, Plume, il en faut pour tous les goûts.
Je sais que personnellement, après avoir effectué quelques essais, je ne regarde plus les chroniques littéraires sur YouTube, parce que ça m'ennuie terriblement. Quand c'est une vidéo, par essence, j'attends de l'interaction. Alors que quand je lis une chronique, c'est comme quand je lis un livre, c'est un plaisir solitaire au moins le temps de la lecture. Mon approche est différente, et donc mon ressenti également. Smile Mais je conçois tout à fait qu'on puisse apprécier, hein, je précise !

_________________
eTemporel, mon blog littéraire
Imag'In Café, blog collectif et forum sur l'imaginaire, rejoignez-nous !
De Blogs en Books, pour tous ceux qui ont un blog littéraire à faire connaître
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 18:14

Après, je pense que cela dépend des vidéos. Il y en a qui seraient exactement comme une chronique à l'écrit, et là, ben je préfère lire que regarder.
En revanche, des critique mises en scène, là ça a tendance à m'accrocher, je pense notamment aux chaînes La Brigade du livre et Miss Book qui savent rendre l'aspect critique plus frais grâce à un style particulier.
Cependant, je comprends ton avis, c'est juste que ton argument me faisait un peu tiquer, mais avec ton message je comprends mieux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 22
Inscrit le : 07/02/2013
Messages : 1461
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://232degres.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 18:34

Il y a une YouTubeuse littéraire que j'aime bien, c'est Margaud Liseuse, il y a aussi les Lectures de Nine que je regarde de temps en temps... C'est un autre style, moi ça me plait tout autant que lire une critique sur un blog, et je conçois que ça ne plaise pas à tout le monde.

J'ai pensé, à un moment, à faire des critiques vidéos, et c'est vrai qu'en fin de compte, je me voyais assez mal parler toute seule, mais avec quelqu'un, pourquoi pas. C'est comme des critiques de films, en fin de compte, j'aime bien quand les YouTubeurs le font à plusieurs parce que même si ça paraît moins préparé et moins appris par coeur, c'est plus vivant.

Après, Twitter, c'est sûr que ce n'est pas l'endroit où faire des critiques. En revanche, Facebook, c'est un support intéressant ! On crée une page, on y poste des avis complets et intéressants, les gens peuvent suivre la page, je ne vois pas en quoi c'est pas la plateforme adaptée. Enfin, je dis pas que Facebook est adaptée pour les critiques littéraires, mais je veux dire que c'est un bon support qui permet de toucher pas mal de monde en un simple clic ...

Après, les blogs sont pas prêts de disparaître, mais c'est clair qu'avec l'arriver des réseaux comme Twitter, Facebook, Instagram, Vine etc ... il est plus facile de partager sa vie qu'avec un blog, mais y a encore pas mal de gens qui utilisent les blogs pour autre chose.

Pour les gens qui organisent toutes leurs lectures, oui, je pense que y a sans doute une part de plaisir qui s'en va. La lecture est une passion, s'il faut commencer à tout programmer pour pouvoir tout lire, je ne vois plus l'intérêt de lire ...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 43
Inscrit le : 06/09/2013
Messages : 1104
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://etemporel.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 20:19

La Brigade du Livre, je connais de nom, et je me suis déjà dit à plusieurs reprises qu'il fallait que je tente. Miss Book, je ne connais pas, ni les deux que tu cites, Kasseul. Vous savez quoi, je réessaierai ! Wink

_________________
eTemporel, mon blog littéraire
Imag'In Café, blog collectif et forum sur l'imaginaire, rejoignez-nous !
De Blogs en Books, pour tous ceux qui ont un blog littéraire à faire connaître
Revenir en haut Aller en bas
Grand Roi
avatar

Masculin Age : 26
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5644
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Mer 10 Juin - 23:00

Valar a écrit:
J'ai énormément de mal à me forcer à lire un livre. Avant d'en commencer un nouveau, je peux changer 10 fois d'avis sur lequel, parce que ça dépend de mon humeur. Les partenariats sont bien trop contraignants et enlèvent le plaisir de lecture, et puis généralement ça remplit la PAL de livres qui ne sont pas forcément agréables, au détriment de ceux qu'on a acheté nous-même et qui nous intéressent vraiment.
C'est exactement cet aspect qui me gêne dans les partenariats, le fait d'avoir un livre imposé avec une date butoir. Et si tu avais envie de lire autre chose ou si tu n'as pas envie de lire, tant pis, le livre doit être lu avant la date !

Vu que je n'ai pas de blog je partage mes avis ici donc c'est plus pour les autres que pour moi-même que je donne un avis, c'est pour enrichir le forum, mais je me suis surpris moi-même de retourner lire des avis que j'avais donné parce que je ne me souvenais plus vraiment de ce que j'avais ressenti en lisant le livre xD

Et même sans chercher gloire et fortune, savoir que l'on n'écrit pas dans le vent c'est toujours plaisant, même si ce n'est que quelques personnes, ça motive je trouve

Au niveau des chroniques sur Youtube, j'ai beaucoup de mal. Déjà, parce que je croise rarement des vidéos sur un seul livre, donc je dois ou me taper toute la vidéo (avec des livres dont j'en ai un peu rien à faire ^^), ou chercher moi-même dans la vidéo le passage qui m'intéresse. Et encore, si il y a un passage qui m'ennuie un peu, je suis obligé d'écouter, je ne peux pas faire de l'écoute rapide comme on pourrait faire sur un blog. C'est pour ça que je préfère les blogs et les forums, ça permet de lire les avis comme on souhaite : en diagonale, en détaillé, lire le début en détaillé et la suite en diagonale, ou lire en diagonale et s'arrêter sur un détail qui nous a interpellé, etc.

Pour les blogueurs qui font beaucoup de partenariats, je suis tombé sur un blog ce week-end qui illustre parfaitement l'excès : ce blog

Citation :
Aujourd’hui, j’ai des demandes de chroniques et de partenariats toutes les semaines. D'ailleurs, le coeur formé par les deux dragons identiques du logo, représente la confiance qui existe entre les auteurs et moi. On commence aussi à me demander mon opinion sur des ouvrages particuliers que vous pouvez retrouver dans l'onglet "Chroniques personnelles ".

Bof quoi =/ Enfin, il en faut pour tous les goûts, mais je n'irai pas courir après les partenariats, on n'en propose pas ici d'ailleurs, sauf si les auteurs viennent à nous pig

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 43
Inscrit le : 06/09/2013
Messages : 1104
Localisation : Rhône-Alpes

Voir le profil de l'utilisateur http://etemporel.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Jeu 11 Juin - 9:53

Ah tiens, une précision aussi que j'ai oublié dans mon premier message ! Cool

Ce qu'on demande, c'est une chronique du livre. Après quand on n'aime pas, personne n'est là pour vous forcer à terminer le bouquin en vous attachant à une chaise ! Razz Il est tout à fait permis de dire : je n'ai pas aimé, à tel point que je n'ai pas pu le terminer, et de décrire ensuite votre ressenti.

Pour ce qui est du délai, ça me semble normal quand même. Si tu acceptes un partenariat, tu reçois un livre gratuitement chez toi, c'est normal qu'en contrepartie, on te donne un délai. Mais c'est bien pour ça que je n'accepte que les livres qui me tentent vraiment, pour que ce ne soit jamais une corvée ! alien

_________________
eTemporel, mon blog littéraire
Imag'In Café, blog collectif et forum sur l'imaginaire, rejoignez-nous !
De Blogs en Books, pour tous ceux qui ont un blog littéraire à faire connaître
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Jeu 11 Juin - 11:01

@Kasseul : Facebook, c'est bien pour relayer un article, pas plus. Par exemple, juste partager le dernier article de ton blog en disant un truc du genre "Salut, voilà ma dernière chronique sur blabla de trucmuche. Une surprise/déception à cause de sujet/personnages."
Autrement, faire carrément un article pour mettre une chronique entière sur Facebook, crois-moi, tout le monde s'en contrefout d'une puissance cosmique. Ce n'est pas adapté, déjà parce que la mise en page de Facebook est dégueulasse (dès que j'ai essayé d’aérer un texte un peu long, il m'a diminué mes sauts de ligne pour faire un gros bloc), mais surtout, les gens ne vont pas sur Facebook pour lire des textes longs. Ils viennent dessus pour zapper. Dès qu'un post marque "afficher la suite", ça fait fuir (encore plus si le "afficher la suite" ouvre une nouvelle page parce que le texte est trop long).
Je sais que tout le monde n'est pas comme ça, mais c'est la majorité.

@Agenor : Tu as raison de ne pas courir après les partenariats. Il ne faudrait pas que cela prenne le pas sur le reste du forum non plus. Cela demeure un bonus de temps en temps pour ceux qui veulent et voilà, c'est très bien comme ça. Smile

@Kahlan : Je suis aussi d'accord pour le délai. Si j'accepte un partenariat, je me vois mal rendre ma chronique dans un an par exemple, même si le livre m'ennuie profondément. ^^'

J'ai fait assez peu de partenariat quand j'y pense, mais le peu que j'ai fait m'a un peu vaccinée, du coup il faut vraiment que cela m'attire l'œil pour que je me lance. Si l'auteur a mis un extrait sur le net par exemple, je préfère aller le lire avant de me lancer.
Ce fut le cas pour Les Crocs d'Océane. Même si le résumé m'attirait, je restais méfiante car j'ai déjà eu le cas du résumé alléchant qui finalement ne reflétait pas du tout le livre. Bref, j'ai lu l'extrait mis en ligne par l'auteur, et je me suis dit que ça valait le coup d'essayer. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 02/03/2013
Messages : 2004
Localisation : dans ma fourmilière

Voir le profil de l'utilisateur https://monuniversfantasy.wordpress.com/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Jeu 11 Juin - 16:28

Je prends la discussion un peu en cours vous m'excuserez.

Personnellement si j'ai commencé mon blog, c'était plus, à la base pour "me forcer" à réfléchir au livre que je venais de finir et pas juste le ranger dans la biblio en me disant "ouai il était chouette". Maintenant je dois argumenter et me demander pourquoi j'ai aimé ou non.
Mon blog a 6 mois, je n'ai pas beaucoup de vu, ni beaucoup de commentaires. J'ai quand même quelques abonnés réguliers qui me suivent et ça fait plaisir. Pour moi c'est juste du plaisir, je m'en fiche d'être connue.

Je ne veux pas crouler sous les partenariats, car je ne lis pas vite (et pas beaucoup en ce moment) du coup j'ai envie de lire ce qui me fait plaisir et pas me forcé. Chacun s'est envie mais pour moi les partenariats ce ne sont que quelques-uns et c'est tout.

Pour ce qui est des autres médias, je dirais que Facebook c'est sympa pour faire un suivi du blog, poster des choses que je ne mettrais pas en article (comme une réception, trouvailles en brocantes..).

Twitter je ne vois vraiment pas à quoi il peut servir pour chroniquer un livre...

Et Youtube, je dois dire que j'aime regarder les videos des gens, mais souvent ces personnes ont un blog en complément. Ça leur prend juste du temps en plus, mais souvent ils aiment ça donc pourquoi pas.

Le but de tout ça c'est que chacun y trouve son compte Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 22
Inscrit le : 07/02/2013
Messages : 1461
Localisation : Lyon

Voir le profil de l'utilisateur http://232degres.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Jeu 11 Juin - 22:04

Non mais Plume, je dis pas de faire les critiques et de les balancer à tout le monde ! Je pense que ça fait surtout fuir ceux qui sont juste là pour mater en secret les photos des gens en maillots de bain, tu vois ... Et si on crée une page Facebook, c'est les gens qui s'y intéressent qui vont l'aimer. Comme nous avec la page de LI, le dernier des abrutis qui a jamais lu un livre ne va pas aimer la page. Mettons que demain je décide publier des chroniques littéraires sur une page Facebook, ben j'adapte au support. Les gens qui sont sur Facebook sont pas tous des kikoolols crétins qui sont juste là pour relayer des trucs drôles ... Entre les "ce lamasticot peut avoir plus de fan que Colonel Reyel" et les "si toi aussi t'aimes le nutella", on trouve des trucs intéressants et constructifs.

Ben c'est que tu sais pas sauter des lignes parce que moi j'ai aucun problème ... Alors oui, par contre, si tu essaies de sauter plus de deux lignes, ca marche pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Grand Roi
avatar

Masculin Age : 26
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5644
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Jeu 11 Juin - 22:47

Je suis tout à fait d'accord avec Plume quant à l'utilisation de facebook. Je préfère largement lire une chronique sur un blog où la mise en plage est plus lisible que sur facebook.

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Féminin Inscrit le : 01/06/2013
Messages : 468
Localisation : Alsace
Livre en cours : Les Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe
Autre : Apprentie libraire

Voir le profil de l'utilisateur http://bookshowl.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Jeu 11 Juin - 23:56

Je ne savais même pas que ça existait des pages de chroniques de livres ! Je connaissais les pages des blogs de chroniques mais ça, jamais vu ni entendu parler ! Vous avez des exemples ?
Sinon de mon côté je suis un peu comme 327e, avoir un blog ça me permet de mieux articuler mon avis. Et puis, accessoirement, mon cerveau est une vraie passoir et j'oublie très vite mes lectures, alors avoir un blog me laisse une petite trace et de quoi me rappeler.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?   Ven 12 Juin - 10:13

@Kasseul : Les sauts de ligne fonctionnent, mais avoue que aérer un texte en distinguant bien les paragraphes avec un espace entre chaque (donc 2 sauts de ligne) c'est quand même plus agréable à la vue. D'autant plus que les alinéas ne sont pas possibles non plus.

Ensuite, non, je suis désolée, mais même les gens qui suivent une page Facebook littéraire ne vont pas forcément lire ta critique que tu as posté parce que tu pensais qu'entre gens de lecture, tu serais lue. Je parle en connaissance de cause, même une auteur me l'a dit "Quand je vois que ça ouvre une autre page en affichant la suite, je garde en mémoire pour plus tard, peut-être, mais je ne lis pas".
Comme je le disais, la majorité ne va pas sur Facebook pour lire des critiques constructives de romans, et dans cette majorité il y a aussi des lecteurs chevronnés. Les gens n'ont tout simplement pas la même démarche quand ils vont sur Facebook que quand ils vont sur un blog, c'est comme ça. Facebook, c'est effectivement "Jean-Pierre a mangé une pomme", "Ce lamasticot est trop drôle", "Like cette photo pour sauver cet enfant de la famine" ou encore des débats dans les commentaires, mais ces débats on ne les retrouvera pas sur des critiques littéraires, plutôt sur des articles à polémique.
Mais comme je l'ai dit, c'est la majorité. Certes, il y a des gens qui postent des trucs constructifs, certes, il y a des gens qui lisent des trucs constructifs, mais le problème, c'est que ces deux catégories ne se retrouvent pas toujours sur les mêmes pages. Alors, peut-être qu'il faut avoir plus de 100 fans sur sa page pour être sûr d'être lu un minimum, mais autrement, c'est parler dans le vent. Ou alors, il faut obligatoirement parler des livres qui font le buzz ou qui intéressent la masse.

Ah, et au passage, Facebook choisit ce que les gens veulent voir sur leur fil d'actualité. Même en affichant les actus récentes plutôt que les actus à la une, tu n'es pas sûre d'apparaître dans le fil des gens qui te suivent.
J'avais vu passer un post d'une bloggueuse à ce sujet : sa dernière critique partagée affichait genre une vingtaine de personnes atteintes (donc qui ont vu son article), puis elle avait posté une vidéo de pandas, là bizarrement tous les gens qui suivent sa page l'ont vue.
Bref, même avec la meilleure volonté du monde, cela peut être Facebook lui-même qui empêchera les gens de lire quelque chose de constructifs, car le site lui-même privilégie ce qui est mignon, con, polémique, car forcément, ça fait réagir plus de gens.

☆May : Des pages exclusivement faite pour des chroniques de livres, je n'en connais pas. je ne connais que des pages de blog qui relayent donc les critiques.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les blogueurs, nouvelle puissance du net ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» nouvelle position amoureuse
» Nouvelle chaîne: Max TV
» Nouvelle habillage pour TMC et 16/9
» La nouvelle voiture "Ratatouille" dans Disney's Stars'n'Cars
» Nouvelle série sur disney chanel ( sonny )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-imaginaire :: Détente :: Discussions générales-