Lecture-imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Perdido Street Station, tome 2 - China Miéville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2505
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Perdido Street Station, tome 2 - China Miéville   Lun 25 Mai - 17:21

Perdido Street Station, tome 2 de China Miéville


Résumé :
    Yagharek, l'homme-oiseau mutilé, croit tenir en Isaac dan der Grimnebulin celui qui saura enfin lui rendre ses ailes : Isaac vient dans un trait de génie de révolutionner les lois de la physique. Mais les Gorgones, avaleuses d'esprits, échappées des mains de Madras, plongent Nouvelle-Crobuzon dans une marée de cauchemars et transforment ses habitants en zombis. Le gouvernement demeure impuissant. L'araignée géante qui veille sur la Toile-Monde ne peut affronter seule la menace. Isaac et Derkhan, réfugiés avec Yagharek dans les marges de la ville, s'élancent à la poursuite des Gorgones prêtes à se reproduire.

    Arriveront-ils à temps pour sauver la peintre Lin ? Obtiendront-ils l'aide du géant mécanique dont ils ont découvert l'existence dans les profondeurs de la décharge ? Et, surtout, ne s'apprêtent-ils pas à libérer sans le savoir un danger pire que le précédent ?

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2505
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Perdido Street Station, tome 2 - China Miéville   Lun 25 Mai - 17:22

Après avoir lu le premier tome (et l'avoir chroniqué ici), je ne pouvais pas ne pas m'attaquer au deuxième.

L'intrigue reprend immédiatement là où elle s'était arrêtée à la fin du premier tome et ne laisse pas le lecteur souffler. En effet, le premier tome était assez lent, même s'il s'y passait plein de choses, et ce n'était que lors des derniers chapitres que tout s'accélérait. Ainsi, les gorgones se sont échappées, la Milice a capturé le rédacteur d'un journal clandestin, Isaac a retrouvé un de ses amis et collègues complètement gâteux, il a également compris comment créer un moteur de crise pour faire voler Yagharek, la balayeuse mécanique commence à développer une intelligence artificielle. Tous ces éléments se percutent dès le premier chapitre de ce tome pour lancer le récit sur un rythme haletant qui ne se calmera pratiquement jamais. Et il est plus facile de suivre l'histoire de ce deuxième tome car tous les éléments qui semblaient disparates dans le premier sont maintenant reliés, et l'on voit clairement où l'auteur veut en venir.

En plus d'Isaac et de Yagharek, China Miéville développe ou introduit de nombreux personnages qui viennent encore enrichir ce livre très dense. Point positif à mes yeux, il y a plus de personnages féminins dans ce tome, des personnages de caractère, de pouvoir, bien individualisés, et jamais remis en cause par les personnages masculins. Ces femmes sont, tout simplement. Pourtant les personnage le plus important est sans conteste Nouvelle-Crobuzon. L'intrigue de ce deuxième tome fait qu'on parcourt moins les différents quartiers de la cité pour se concentrer plus spécifiquement dans ses recoins pauvres, abandonnés des autorités, dans ses ghettos. Ses descriptions sont toujours aussi vivantes, presque organiques, et donnent l'impression d'une cité grouillante, violente, enivrante.

La langue de Miéville est en accord avec cette exubérance, riche, complexe, enlevée ; le style est clairement différent, le vocabulaire moins recherché mais il me fait penser à du Jaworski, ou à Wastburg de Ferrand. C'est un vrai plus pour donner corps à cette cité flamboyante et décadente. En plus de ça, on peut vraiment noter l'imagination à l'œuvre pour la création des noms des quartiers (et la qualité de la traduction) qui sonnent très naturels et évocateurs.

Je n'ai qu'un seul regret par rapport à ma lecture, c'est la fin, qui même si elle est logique n'est reste pas moins assez déprimante, balançant entre un faible espoir et une résignation prononcée. Mais c'est aussi en accord avec la cité elle-même, qui demeure une jungle aux mains des riches et des puissants, n'hésitant pas à écraser tous les autres pour s'en repaître et prospérer.

Voici donc une série qui continue et se termine aussi fort qu'elle a commencé, avec un monde foisonnant qui tient parfaitement la route. Je sais que China Miéville a écrit deux autres livres se déroulant dans le même univers, et si je tombe dessus je me laisserai tenter sans résister, juste pour le plaisir de retrouver Nouvelle-Crobuzon, sa misère, son exubérance et sa beauté.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Perdido Street Station, tome 2 - China Miéville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [China Miéville] Merfer
» Cat Street
» [Cornwell, Patricia] Judy Hammer et Andy Brazil - Tome 1: La ville des frelons
» China Miéville - Les scarifiés
» SKY DOLL (Tome 1) LA VILLE JAUNE d'Alessandro Barbucci et Barbara Canepa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Fantasy :: Dark fantasy-