Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Jonathan Strange & Mr Norrel - Susanna Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assidu
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 11/08/2017
Messages : 451
Localisation : Tôkyô

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Jonathan Strange & Mr Norrel - Susanna Clarke   Sam 4 Nov 2017 - 13:08

Jonathan Strange & Mr Norrel de Susanna Clarke
traduit de l'anglais par Isabelle Delord-Philippe

Résumé :
    Il y a des siècles de cela, du temps ou la magie existait encore en Angleterre, le plus grand magicien de tous était le roi Corbeau. Enfant d'homme élevé par des fées, le roi Corbeau mêla sagesse féerique et humaine raison pour fonder la magie anglaise. En 1806, année ou commence le roman, il n'est plus guère qu'une légende. L'Angleterre est gouvernée par un roi fou, Lord Byron bouleverse les moeurs autant qu'il révolutionne la poésie, les guerres napoléoniennes ravagent le pays... et plus personne ne croit à la pratique de la magie.
    Or voici que Mr Norrell, le reclus de l'abbaye de Hurtfew, lance un défi aux magiciens théoriciens qui pullulent dans le pays : il prouvera qu'il est le seul véritable magicien du pays. Dans une scène éblouissante, il prête parole et mouvement aux statues de la cathédrale d'York. La nouvelle du retour de la magie en Angleterre se répand jusque dans les frivoles salons londoniens. Pédant, prétentieux, Mr Norrell devient pourtant la coqueluche de la noblesse londonienne. Mais lui veut davantage : aider le gouvernement dans sa guerre contre Napoléon. Il bloque les Français en rade de Brest grâce à une immense flotte anglaise composée de navires nés de la pluie, et dote les côtes britanniques de charmes protecteurs.
    Aider le royaume d'Angleterre n'est pas l'unique obsession de Mr Norrell. Car il veut aussi, et surtout, éliminer tout rival possible. C'est compter sans la prophétie : Deux magiciens paraîtront en Angleterre. Le premier me craindra ; le second de me voir brûlera. Et bientôt il croise sur son chemin un brillant jeune magicien, Jonathan Strange. Ce dernier est charmant, riche, un brin arrogant, mais imaginatif et courageux. Mr Norrell, séduit, le prend pour élève. Ensemble, ils éblouissent le pays de leurs exploits. Mais leur association tourne vite à la rivalité...


Éditeur : Robert Laffont
Date de sortie : 2007
Disponible en format Poche : je crois

_________________
"Death cannot be avoided forever, but it can be postponed ; it's very much like doing the dishes."
Jasper Fforde, The Eye of Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 11/08/2017
Messages : 451
Localisation : Tôkyô

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Jonathan Strange & Mr Norrel - Susanna Clarke   Sam 4 Nov 2017 - 14:05

D'abord je dois dire que je trouve le résumé de l'éditeur très bien, très complet pour une mise en bouche.

Sinon, que dire de plus au sujet de ce livre... Plus de 800 grandes pages écrites petites avec régulièrement des notes de bas de page qui prennent le quart ou plus de la page. Le début est assez lent, il ne se passe pas grand chose : on parle beaucoup de théorie de la magie, mais on ne la voit quasiment jamais à l’œuvre, magie qui d'ailleurs est tout sauf glamour dans son utilisation, très réaliste avec un système d'une cohérence rare pour de la fantasy. Basé sur une Angleterre de l'époque géorgienne à laquelle viennent s'intégrer de nombreux éléments du folklore fantastique anglais (fées et cie), l'univers est travaillé, très travaillé, surement un des meilleurs. Les notes de bas de page très abondantes y contribuent fortement : elles nous donnent une foule de renseignements sur des théories, des contes, des ouvrages, des personnages &c. du roman, autant de profondeur rajoutée au récit, et contrairement par exemple à Magies secrètes d'Hervé Joubert dans lequel les nombreuses notes nuisent gravement au rythme du récit et semblent parfois malvenues, ici le problème ne se pose pas car le rythme est déjà lent et les notes s'intègrent très bien au récit (à mon avis).

Ne vous attendez pas à de la fantasy épique, car même s'il n'est pas impossible d'assister à quelques hauts faits de magie et au sauvetage d'une ou deux demoiselle en détresse, c'est plus l'exception que la règle dans ce roman. Et pourtant, je ne me suis jamais ennuyé à la lecture de ce pavé, c'est un véritable délice de se plonger dans ce livre et cet univers, et c'est sans conteste un de mes livres préférés, lu et relu plus d'une fois, la première fois alors que j'étais encore au collège (même si ça fait longtemps que je ne l'ai plus ouvert. D'ailleurs, écrire cette fiche me donne une envie folle de me replonger dedans). Il faudrait vraiment que je le lise en VO un de ces quatre, même si la traduction me parait plus que satisfaisante.

Petit extrait pris au hasard qui incarne bien la philosophie du bouquin à mon avis :

Citation :
Le premier matin de son apprentissage, Strange fut invité à prendre son petit-déjeuner à Hanover-square dès l'aurore. Au moment où les deux magiciens s'attablaient, Mr Norrel déclara :
-J'ai pris la liberté de vous établir un programme d'études pour les trois ou quatre années à venir.
Si Strange eut l'air un peu saisi à la mention des trois ou quatre années, il ne pipa mot.
-Trois ou quatre ans est un délai si bref que, malgré tous mes efforts, poursuivit Mr Norrel avec un soupir, je ne puis croire que nous accomplirons grand chose.
Il remit une douzaine de feuillets de papier à Strange. Chacun était couvert de trois colonnes de la petite écriture précise de Mr Norrel ; chaque colonne contenait une longue liste de différentes sortes de magie².
Strange les parcourut et conclut qu'il avait plus de choses à apprendre que prévu.
-Ah! Je vous envie, monsieur, reprit Mr Norrel. Oui je vous envie. La "pratique" de la magie est pleine de frustrations et de déceptions, son "étude", elle, est un plaisir sans fin! Tous les grands magiciens d'Angleterre sont alors no compagnons et nos mentors. Un travail assidu trouve sa récompense dans l'accroissement des connaissance (...).

² Naturellement, Mr Norrel fonde son sommaire sur les classifications incluses dans le De generibus artium magicarum anglorum, de Francis Sutton-Grove.

_________________
"Death cannot be avoided forever, but it can be postponed ; it's very much like doing the dishes."
Jasper Fforde, The Eye of Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
 

Jonathan Strange & Mr Norrel - Susanna Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015
» Calendrier Dr Strange Marvel Comics 1980
» Jonathan Rhys-Meyers
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» [Tropper, Jonathan] C'est ici que l'on se quitte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Fantasy-