Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les dépossédés - Ursula K. Le Guin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assidu
avatar

Féminin Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 397
Livre en cours : La Guerre des clans, tome 6 : Une sombre prophétie - Erin Hunter

Voir le profil de l'utilisateur http://biblifantasy.blogspot.fr/

MessageSujet: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Sam 26 Jan 2013 - 15:24

Les Dépossédés de Ursula K. Le Guin


Résumé :
    Deux mondes se font face : Anarres, peuplé deux siècles plus tôt par des dissidents soucieux de créer enfin une société utopique vraiment libre, même si le prix à payer est la pauvreté. Et Urras qui a, pour les habitants d'Anarres, conservé la réputation d'un enfer, en proie à la tyrannie, à la corruption et à la violence. Shevek, physicien hors normes, a conscience que l'isolement d'Anarres condamne son monde à la sclérose. Et, fort de son invention, l'ansible, qui permettra une communication instantanée entre tous les peuples de l'Ekumène, il choisit de s'exiler sur Urras en espérant y trouver une solution.


Éditeur : Le Livre de Poche
Date de sortie : 15 novembre 2006
Disponible en format Poche : Oui
Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 26 Mai 2014 - 11:22

Tu l'as lu Ryuuchan ?
J'en ai pas mal entendu parler et ça serait bien d'avoir un avis dessus Smile

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 29
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2517
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Jeu 25 Sep 2014 - 19:05

Après avoir commencé et abandonné La main gauche de la nuit, de la même auteure, je voulais lire autre chose afin de ne pas rester sur ma mauvaise impression.

Sauf que c'est raté !

Autant le dire tout de suite, je ne l'ai pas terminé. Cela n'a rien à voir avec l'écriture de Le Guin, qui est fluide, simple sans être pauvre. Non, ce qui m'avait déjà gênée dans La main gauche de la nuit, et une fois encore dans Les dépossédés, ce sont les réactions des personnages.

L'auteure présente à chaque fois des peuples très différents, afin de se pencher sur les réactions de chacun face à l'autre, de réfléchir à l'altérité. Si l'idée de départ me plait beaucoup, la façon dont elle s'y prend ne me convient pas. En effet, j'ai systématiquement l'impression que les incompréhensions et les mouvements de rejet sont exagérés, bien trop forcés. C'est peut-être parce que j'ai l'habitude de lire de la sociologie, de l'ethnographie et de l'anthropologie que j'ai du mal à comprendre cette fermeture d'esprit, cette façon de camper violemment sur ses positions face à ce qu'on découvre, mais, quoi qu'il en soit, je ne comprends pas qu'on puisse être si obtus.

Comme le livre tourne principalement autour de ça, de la rencontre entre Anarrestis et Urrastis, et des réactions que cela provoque de part et d'autre, j'ai vraiment eu beaucoup de mal, à tel point que je ne l'ai pas terminé.

Même si d'ordinaire j'essaie de ne pas m'arrêter à ma première impression quand un livre ou un auteur me déplaît, je ne pense pas retenter un Le Guin avant longtemps.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Jeu 25 Sep 2014 - 20:13

Eh bah, ça change de toutes les personnes qui la considèrent comme un vrai génie !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 29
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2517
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Jeu 25 Sep 2014 - 21:11

Je sais ^^'

Mais ouais, je n'arrive pas à comprendre comment ses perso peuvent être aussi obtus, aussi refermés sur eux-mêmes, incapables de s'ouvrir à l'autre et d'envisager une autre vérité. Pour moi, tout est relatif concernant les créations humaines, et rien n'est vrai, absolu. Donc forcément, difficile de me laisser emporter par ce type d'histoire.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Sam 27 Sep 2014 - 10:17

Aaah... bon ben mince alors ^^
(Si jamais tu as envie de faire un troc de livre avec celui-là, il m'intéresse toujours et il est quasi impossible à trouver en poche maintenant /: )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Dim 15 Mar 2015 - 17:43

J'ai commencé ma lecture après que Anaterya me l'ait envoyé et je dois avouer que pour l'instant j'aime beaucoup l'univers (j'en suis à plus de 100 pages) mais je ne suis pas captivée. Je lis difficilement plus de 10 pages d'un coup et je décroche très facilement.
A voir si par la suite je m'investis plus dans la lecture, mais Le Guin ne fait rien pour qu'on s'attache au personnage principal, le sentiment du lecteur est un peu exclu de la lecture.

EDIT : Je ne vais pas spammer avec mes commentaires vu que je suis la seule à poster ici, donc j'édite directement mon dernier post pour donner mon avis final.

C'est un gros coup de coeur. J'ai eu du mal à entrer dans l'histoire. Tout m'y intéressait mais je n'avais pas de mal à décrocher ce qui faisait que j'avançais très lentement. Et puis vers la page 160 (oui il faut insister un peu ^^) il y a eu un gros déclic, l'explication de toute cette lenteur de mise en place, et là je n'ai plus décroché.

Le récit alterne un chapitre sur Anarres, la planète d'origine de Shevek, et un chapitre sur Urras, la planète où il se rend.
Anarres est à l'origine la Lune d'Urras où, après une révolution, des habitants urrastis ont été envoyés afin de fonder une nouvelle société, totalement anarchique et basée sur l'entre-aide.
On ne sait pas tellement pourquoi il y est allé, vu qu'on suit en parallèle son évolution sur Urras, mais aussi l'acheminement de sa pensé, qui va le pousser à partir d'Anarres.

C'est une belle grosse critique de la politique, de la société, de l'anarchisme et des sociétés hiérarchisées, de la propriété et de la non-propriété. Mais surtout une critique de notre société actuelle, par le biais d'Urras.

Tout y passe : la mentalité des gens, le système éducatif, les relations entre les personnes, la non-solidarité ; mais aussi sur Anarres le fait qu'anarchie soit synonyme de pauvreté.

Pour moi, les Dépossédés permet de prendre du recul sur notre société, notre façon de vivre, car Shevek a un point de vue extérieur et innocent. On peut voir la vue d'ensemble, et elle ne m'a pas parue très belle. Ce livre m'a ouvert les yeux sur pas mal de choses et, je ne sais pas si ça va me faire changer sur le long terme, mais j'ai pris quelques résolutions dans ma façon de vivre, pour ne pas ressembler aux urrastis décrits par Shevek.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 29
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2517
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 23 Mar 2015 - 16:36

J'ai arrêté ma lecture un peu après que Shevek soit arrivé sur Urras et qu'il ait été présenté aux chercheurs et scientifiques avec lesquels il avait déjà échangé. C'est là que ça m'a le plus gavée, parce qu'on était vraiment dans une situation d'opposition, sans que personne n'essaie de comprendre l'autre. C'était trop gros, trop frontal, sans aucune nuance. C'est ce qui m'en a détourné.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 23 Mar 2015 - 17:09

Anaterya a écrit:
J'ai arrêté ma lecture un peu après que Shevek soit arrivé sur Urras et qu'il ait été présenté aux chercheurs et scientifiques avec lesquels il avait déjà échangé. C'est là que ça m'a le plus gavée, parce qu'on était vraiment dans une situation d'opposition, sans que personne n'essaie de comprendre l'autre. C'était trop gros, trop frontal, sans aucune nuance. C'est ce qui m'en a détourné.

Moi ça m'a parru plutôt logique...
En général, on a les explications de son sentiment dans le chapitre qui suit, sur Anarres, avec un élément de son passé.
Telles que les sociétés sont présentés, ça me paraît logique qu'ils réagissent de cette manière, parce qu'ils vivent sur deux mondes qui ne se comprennent pas du tout et que sur Anarres, ils sont persuadés qu'Urras est l'Enfer, le pire endroit qui puisse exister, et Shevek part avec cette idée en tête. Il entre dans un monde tellement différent du sien, je pense qu'il serait difficile de réagir de manière différente ^^

Mais je dois t'avouer qu'à ce moment là j'avais du mal à m'attacher aux personnages et je vois un peu ce que tu veux dire, sauf que moi ça ne m'a pas dérangé plus que ça Smile

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 29
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2517
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 23 Mar 2015 - 17:17

C'est aussi lié à mon éducation, mes lectures, mais je ne comprends pas cette fermeture d'esprit, cet enfermement dans des carcans mentaux. Je lis beaucoup de sociologie, d'ethnologie, j'adore les cultures étrangères, et je veux toujours en savoir plus, comprendre.

Donc ce genre de bouquin, c'est vraiment pas ma came. Et ça ne m'apporte rien au niveau de la réflexion.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 23 Mar 2015 - 19:15

Oui ça doit être ça, malheureusement tout le monde n'est pas ouvert d'esprit comme toi ^^ personnellement je n'ai presque jamais de difficultés à me mettre dans la peau d'un personnage, et donc de partager ses pensées et son état d'esprit, même quand celui-ci est un peu fermé. Ce n'est pas pour autant que j'aurais fait la même chose, mais ça montre aussi différents fonctionnements de l'esprit humain.

Pour la part de réflexion du livre, elle est surtout après et je trouve ça dommage que tu n'ais pas pu continuer plus loin ta lecture Smile

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 29
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2517
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Le Concile de fer - China Mieville

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 23 Mar 2015 - 19:33

Bah, la réflexion est sur l'articulation entre sociétés et modèles économiques, et c'est aussi un domaine que je connais bien. J'adore l'éco aussi bien que la socio, je me documente toujours sur ces sujets, et il y a d'autres romans qui permettent de se pencher sur le sujet, des romans qui me plaisent largement plus.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 25
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 4056
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Mar 24 Mar 2015 - 12:42

Je ne suis absolument pas experte en la matière, donc je te crois sur parole ^^

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Fidèle
avatar

Féminin Age : 61
Inscrit le : 08/09/2017
Messages : 636
Localisation : Brocéliande
Livre en cours : Das geheime Leben der Baüme

Voir le profil de l'utilisateur http://erwanadu.wordpress.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Mer 24 Jan 2018 - 11:02

Il a une construction assez spéciale à laquelle il faut s'habituer. Je l'ai lu il y a très longtemps et c'était un de mes préférés de Le Guin.

Je lis beaucoup d'économie et sociologie et j'ai toujours aimé les approches de l'auteur.
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 11/08/2017
Messages : 455
Localisation : Tôkyô

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Ven 25 Mai 2018 - 17:35

Une très belle œuvre que je viens de lire (enfin !). J'ai adoré son cycle de Terremer, mais sa SF que j'avais essayé de lire m'avait laissé une impression mitigée. C'était avant que bien des années plus tard (à l'échelle de ma vie^^), je ne me plonge dans La main gauche de la nuit, puis tout récemment Les dépossédés. Peut-être que jadis, ma sensibilité et ma conscience politique n'étaient pas encore assez développées, et peut-être aussi parce que ces deux titres en questions sont particulièrement réussis, en tout cas je suis conquis.

J'ai trouvé les situations et les réactions dépeintes crédibles et convaincantes, toujours pertinentes et d'actualité, et tout sauf manichéennes malgré une histoire centrée sur Shevek, exposant aussi bien les travers que les aspects positifs des différentes sociétés présentées, en particulier pour la société anarcho-communiste d'Annares, la comparant à d'autres modèles sociétaux d'Urras, surtout à l'A-Io mais aussi un peu à Thu (inspirés respectivement des USA et de l'URSS). A mon humble avis, Révolte sur la Lune écrit par Robert Heinlein quelques années avant Les dépossédés a très certainement influencé ce livre, au regard de la similarité des thématiques, mais pour le coup, Les dépossédés possède une approche et une sensibilité indubitablement Le Guinesque.

Spoiler:
 

_________________
"Death cannot be avoided forever, but it can be postponed ; it's very much like doing the dishes."
Jasper Fforde, The Eye of Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Fidèle
avatar

Féminin Age : 61
Inscrit le : 08/09/2017
Messages : 636
Localisation : Brocéliande
Livre en cours : Das geheime Leben der Baüme

Voir le profil de l'utilisateur http://erwanadu.wordpress.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Sam 26 Mai 2018 - 13:28

Honnêtement , je n'aime pas tant que ça les autres livres de LeGuin.
En revanche, je suis une inconditionelle de Terremer, les Dépossédés, et la Main Gauche de la nuit.

Un détail sur les Dépossédés, Aszala. Comme je suis (un peu:-) plus vieille que toi, dans ma jeunesse, les querelles faisaient rage entre communistes, maoïstes, trotskistes... où les étudiants s'insultaient au nom de Makno et autres... J'ai connu des artistes qui avaient été invités à Cuba et reçus dans ds conditions paradisiaques. J'ai passé un été à Moscou avec une bourse d'étudiante, et c'était aussi le paradis. Notre bourse nous permettait d'aller voir de magnifiques ballets, d'aller au restaurant. Il y avait des garçons très débrouillards et parlant très bien russe dans notre groupe, ils arrivaient à acheter des boites de caviar à des prix minimes parce que les cuisiniers des restaurants les volaient et nous les revendaient dans les arrière-cours. On se les mangeait ensuite dans notre cité universitaire avec des litres de vodka.
Bref, j'ai vraiment vécu la situation de Shevek, on peut se retrouver bien isolé dans une bulle et passer facilement à côté de la situation dans laquelle se trouvent la majorité des habitants.

Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 11/08/2017
Messages : 455
Localisation : Tôkyô

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Sam 26 Mai 2018 - 22:57

Pierre de Lune a écrit:
Honnêtement , je n'aime pas tant que ça les autres livres de LeGuin.
En revanche, je suis une inconditionelle de Terremer, les Dépossédés, et la Main Gauche de la nuit.
Pour l'instant, c'est pareil pour moi.

Merci de partager ces intéressants souvenirs avec nous Smile
Pour le caviar, j'avais déjà lu d'une japonaise des anecdotes similaires, mais pour le reste, je ne connais que très mal ce genre de choses, parce que je n'ai jamais été très attiré par le 20è siècle même si ça commence un peu à changer. Mes parents étaient déjà allés, chacun de leur côté, en Allemagne de l'Est et d'avantages qu'ils ont pu tirer de leur condition d'étranger et du taux de change avantageux, mais ce n'était quand même pas le luxe que tu décris^^

_________________
"Death cannot be avoided forever, but it can be postponed ; it's very much like doing the dishes."
Jasper Fforde, The Eye of Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Fidèle
avatar

Féminin Age : 61
Inscrit le : 08/09/2017
Messages : 636
Localisation : Brocéliande
Livre en cours : Das geheime Leben der Baüme

Voir le profil de l'utilisateur http://erwanadu.wordpress.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Dim 27 Mai 2018 - 13:47

Luxe n'est pas vraiment le mot approprié. On avait facilement accès à la culture, à de magnifiques spectacles: dix minutes avant l'entracte, les gens quittaient leur place pour se bâfrer dans de très bons buffets avec de très bons petits fours à de prix très bas. Tout le monde ne pouvait évidemment pas entrer. Nous n'avions pas de problème d'argent et les intellectuels forment un monde à part sans frontière. Les Russes avaient un humour sanglant sur leur gouvernement.
Mais dès qu'on sortait, il fallait faire la queue. Pour n'importe quoi, trouver une place dans un restaurant ou acheter une glace dans la rue. C'était le côté épuisant. On avait aussi des contacts avec les étudiants des républiques du Caucase et des Algériens qui logeaient dans la même cité universitaire, et leurs récits parlaient d'un racisme très violent à leur égard.
J'avais trouvé l'expérience fascinante, mais pas au point de repartir comme boursière pour deux ans en Sibérie. Là, j'avais entendu parler de conditions de vie réellement drastiques! Alors je suis repartie direction Moyen Orient :-)
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 11/08/2017
Messages : 455
Localisation : Tôkyô

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Lun 28 Mai 2018 - 9:23

C'est sûr que deux ans en Sibérie, faut le vouloir x)

_________________
"Death cannot be avoided forever, but it can be postponed ; it's very much like doing the dishes."
Jasper Fforde, The Eye of Zoltar
Revenir en haut Aller en bas
Intégré
avatar

Masculin Inscrit le : 24/07/2016
Messages : 52

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Jeu 5 Juil 2018 - 9:52

J'ai acheté "La main gauche de la nuit". Peut-on lire ce livre indépendamment des autres romans du cycle?
Revenir en haut Aller en bas
Fidèle
avatar

Féminin Age : 61
Inscrit le : 08/09/2017
Messages : 636
Localisation : Brocéliande
Livre en cours : Das geheime Leben der Baüme

Voir le profil de l'utilisateur http://erwanadu.wordpress.com

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Jeu 5 Juil 2018 - 10:22

@ Jean, les deux livres n'ont rien à voir. Ca s'appelle cycle de l'Ekumen à cause du cadre de l'humanité dans les étoiles. C'est tout. Tous les livres de ce cycle sont entièrement indépendants les uns des autres.

J'aime énormément la main gauche de la nuit. Je te souhaite une bonne lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Intégré
avatar

Masculin Inscrit le : 24/07/2016
Messages : 52

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   Sam 7 Juil 2018 - 9:29

Merci pour ces précisions. Je vais m'y mettre!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les dépossédés - Ursula K. Le Guin   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les dépossédés - Ursula K. Le Guin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les dépossédés - Ursula K. Le Guin
» Le cycle de Terrremer d'Ursula K le Guin
» Magique Ursula K.Le Guin!!!!
» [Essai] Le Langage de la Nuit - Ursula K. Le Guin
» Ursula K. Le Guin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Science-fiction-