Lecture-imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Passionné
avatar

Féminin Age : 38
Inscrit le : 08/01/2013
Messages : 1139
Localisation : Morbihan

Voir le profil de l'utilisateur http://tanxvil.deviantart.com/

MessageSujet: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mer 20 Fév - 16:25


Les Annales de la Compagnie Noire de Glen Cook




Résumé :
    « Mercenaires nous sommes et nous resterons. Que nous importe si la cause de notre employeur est légitime ? On nous paye pour la servir.
    Nous sommes la dernière des compagnies franches de Khatovar. Nos traditions et nos souvenirs ne vivent que dans les présentes annales et nous sommes les seuls à porter notre deuil. »

    « C'est la Compagnie noire contre le monde entier. Il en a toujours été, il en sera toujours ainsi.
    Pourtant, le jour où notre capitaine a signé pour nous enrôler au service de la Dame et de ses Dix Asservis, n'était-ce pas signer avec le Mal lui-même ? N'était-ce pas renoncer à notre âme en allant combattre les rebelles et l'espoir qu'ils placent en la Rose Blanche, la libératrice mythique de ce monde qui ploie sous la sorcellerie ? »


Éditeur : L'Atalante
Date de sortie : 1998
Disponible en format Poche : J'ai Lu


_________________
Look at my king all dressed in red.
Iko iko on day.
I'll bet you five dollars he'll kill you dead.
Jockamo-feena-nay.

"American Gods" Neil Gaiman

Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 38
Inscrit le : 08/01/2013
Messages : 1139
Localisation : Morbihan

Voir le profil de l'utilisateur http://tanxvil.deviantart.com/

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mer 20 Fév - 16:25

Une fantasy comme je l'aime, avec des anti-héros qui n'ont aucun scrupules, mais qui au fond, tout au fond sont des hommes "biens". Ils sont tous bourrés de défauts, loin d'être beaux, et ne brillent pas forcément pas leur intelligence, mais toute cette Compagnie est vraiment attachante et drôle (surtout les deux mages sans cesse à se quereller et à se traiter de noms d'oiseaux.) Une lecture que je conseille vivement (treize tomes un peu inégaux, mais le cycle vaut vraiment le coup.)

_________________
Look at my king all dressed in red.
Iko iko on day.
I'll bet you five dollars he'll kill you dead.
Jockamo-feena-nay.

"American Gods" Neil Gaiman

Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Féminin Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 397
Livre en cours : La Guerre des clans, tome 6 : Une sombre prophétie - Erin Hunter

Voir le profil de l'utilisateur http://biblifantasy.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mer 20 Fév - 19:54

Tiens, je viens juste de l'acheter Smile Au vu de tous les bons avis que je lis, je pense que je ne vais pas tarder à m'y mettre (mais après Tobin ^-^).
Revenir en haut Aller en bas
Grand Roi
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5572
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mer 20 Fév - 20:58

Comme Ryuuchan j'entends beaucoup de bien de la part de ces annales ! À lire pour ceux qui seraient tentés par le résumé Smile

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Féminin Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 397
Livre en cours : La Guerre des clans, tome 6 : Une sombre prophétie - Erin Hunter

Voir le profil de l'utilisateur http://biblifantasy.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Jeu 21 Fév - 11:20

Par contre, que ce soit chez l'Atalante ou en poche, je trouve les couvertures peu attrayantes. Perso j'ai zyeuté sur cette série pendant plusieurs années, et ce n'est qu'en lisant les commentaires que ça m'a décidée. Je ne dis pas que c'est la couverture qui me fait acheter, mais comme le 4e me disait peu, en plus...
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 38
Inscrit le : 08/01/2013
Messages : 1139
Localisation : Morbihan

Voir le profil de l'utilisateur http://tanxvil.deviantart.com/

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Jeu 21 Fév - 12:53

Je comprends tout à fait, j'ai mis la couverture de l'Atalante parce-que je trouve l'édition plus jolie, mais je possède les Poche.
Perso, je pense aussi que ce cycle n'est pas assez mis en valeur alors qu'il est vraiment excellent, et je l'ai même préféré au "Trône de Fer", peut-être parce-que les personnages me parlent plus. (après je ne suis peut-être pas très objective ).

_________________
Look at my king all dressed in red.
Iko iko on day.
I'll bet you five dollars he'll kill you dead.
Jockamo-feena-nay.

"American Gods" Neil Gaiman

Revenir en haut Aller en bas
Grand Roi
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5572
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Jeu 21 Fév - 13:16

C'est vrai que je rejoins l'avis de Ryuuchan une fois de plus à propos de la couverture, on dirait une couverture faite par un amateur (rien de bien compliqué, un cadre pour le titre et l'auteur et une photo en dessous :/).
Revenir en haut Aller en bas
Intégré
avatar

Masculin Inscrit le : 07/02/2013
Messages : 33

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Jeu 21 Fév - 15:20

Je commence tout juste le premier tome, en VO, dans une édition qui regroupe les fameux livres du Nord. Ça s'annonce déjà très bien !
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Féminin Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 397
Livre en cours : La Guerre des clans, tome 6 : Une sombre prophétie - Erin Hunter

Voir le profil de l'utilisateur http://biblifantasy.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Jeu 21 Fév - 19:02

On guette ton avis Aledan ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Grand Dragon
avatar

Féminin Age : 24
Inscrit le : 20/12/2012
Messages : 3657
Localisation : Castelcerf
Autre : Libraire :)

Voir le profil de l'utilisateur http://le-dragon-qui-lit.blogspot.com

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Sam 17 Aoû - 13:31

Je l'ai depuis quelques mois dans ma PAL, il ne me manque plus que le temps pour me lancer dans cette série ! J'en ai aussi entendu énormément de bien Smile

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Nouveau lecteur
avatar

Masculin Age : 25
Inscrit le : 17/06/2014
Messages : 9
Localisation : Dijon
Livre en cours : le huitième sortilège (les anales)

Voir le profil de l'utilisateur http://vieuxmonde.tumblr.com

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mar 17 Juin - 18:40

J'aime beaucoup aussi le coté non conventionnel des héros, ce coté sombre et réaliste, un environnement dans lequel il ne faut pas être un enfant de coeur pour survivre. On s'attache beaucoup a la compagnie aussi ! si je me souviens bien encore plus au narrateur !

_________________
"Tuer la bête serait un exploit, mourir en essayant un fabuleux destin ! "
Grimnir Fils de Brok tueur de trolls
Revenir en haut Aller en bas
Passionné
avatar

Féminin Age : 38
Inscrit le : 08/01/2013
Messages : 1139
Localisation : Morbihan

Voir le profil de l'utilisateur http://tanxvil.deviantart.com/

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mer 18 Juin - 13:14

Oui, surtout que le narrateur est en quelque sorte le héros des livres alors que celui-ci est un peu à l'opposé de l'image du héros conventionnel. Ce que j'avais aussi trouvé intéressant, c'est justement le changement de narrateur dans certains livres, et donc de point de vue.

_________________
Look at my king all dressed in red.
Iko iko on day.
I'll bet you five dollars he'll kill you dead.
Jockamo-feena-nay.

"American Gods" Neil Gaiman

Revenir en haut Aller en bas
Intégré
avatar

Masculin Age : 16
Inscrit le : 15/12/2014
Messages : 62
Localisation : Dans un trou pommé (même si j'aurais préféré un trou de Hobbit)
Livre en cours : Le Sombre de James Herbert

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Mer 18 Fév - 17:28

La compagnie noire tome 1... j'ai vraiment eu du mal à y entrer, à m'immerger dans ce monde de soldats sans foi, ni loi, ni passé. Les autres critiques le disent, dès le début, on est plongés dans un univers et il faut prendre ses repères, ne rien rater pour ne pas perdre les pédales parce sinon c'est la débandade. On plonge dans un dédale de sang, de violence, d'hostilité, de sorcellerie, de complots, et le style de l'auteur n'est pas là pour éclairer toute la situation.
On découvre toute la trame en même temps que les protagonistes. Protagonistes attachants malgré leurs défauts.

Spoiler:
 

Le style n'est pas poétique. Malgré bon nombre de phrases bien montées, quelques métaphores agréables, Glen Cook est direct (trop ?), dur (trop ou pas assez ? ça dépend du point de vue...). Sérieusement, j'ai renoncé à m'arrêter dans ma lecture au moins cinq ou dix fois. L'histoire ne devient intéressante (ça dépend du point de vue là aussi) que vers les pages 140-150, et même en suite, on a du mal à suivre (pour moi c'était le cas... faut dire que c'était mon baptême de dark fantasy).

Quelque chose m'a poussé à lire ce bouquin jusqu'à la fin. Peut être l'envie de connaître le devenir de la compagnie avant la fin, et c'est peut être ce quelque chose qui me fera acheter le tome 2, et le dévorer (car les critiques l'encensent sans réprimande). J'aime beaucoup la fin.

Spoiler:
 

J'ai eu du mal à comprendre l'entier déroulement de la bataille de la fin, mais c'est très bien organisé. Les personnages sont là jusqu'au bout (on en retrouve un même, qu'on avait oublié, Saumure), on s'interroge quant à leur survie, on a pas envie de les voir mourir parce qu'on a combattu avec eux rien qu'en lisant leurs annales.

On se pose beaucoup de questions en lisant ces annales d'ailleurs (mais c'est ça qu'on aime !... jusqu'à un certain point... Neutral ), notamment : Qu'est-ce qu'il se passe réellement, quelles atrocités la compagnie noire opère sur ceux qui lui résistent ? (oui car on reproche à Toubib, le narrateur, de présenter comme un champ de fleur tout leur labeur, leur terreur et les horreurs qu'ils font). Quelle est la suite ? (Banal, mais c'est la première fois qu'une telle question torture mon esprit de Lecter [leur terreur et les horreurs + torture + Lecter = humour ]). A quoi ressemble la Dame ? (C'est une question que se pose le narrateur à plusieurs reprises, et il finit par nous transmettre son interrogation au fil du récit)...

Oui il y a beaucoup de questions, peut être un peu trop, mais comment s'en plaindre quand on vient de lire un texte ou l'échiquier des conquêtes et des guerres est dissimulé (autant à la compagnie qu'au lecteur). Le premier tome m'a déçu plus qu'autre chose. Je le disais plus haut mais finalement je ne suis pas sûr de continuer. L'environnement est trop hostile, et franchement, ça ne me donne pas plus envie que ça de faire un pas de plus. Après peut être que je n'ai jamais été fait pour les histoires de durs (et dures à lire), je suis peut être plus simple, une âme sans doute sensible, comme qui dirait...

Bref, je vais écourter cette critique, et résumer le tout en quelques mots :
Ce texte sort des sentiers battus de la fantasy. Son style est aussi étranger et singulier qu'insolite. Agréable comme désagréable, il faut vouloir pour y aller mais quand c'est fait c'est fait, on ne peut plus se retourner je pense... il ne tient qu'à moi de faire l'expérience (du tome 2). Cook, son texte est très bien cuisiné (étranglez-moi, cette blague mérite d'être noyée dans des égouts). Je reconnais la qualité en vérifiant s'il ne vaut mieux pas lire le lyrics du rap des KDD, et là, (j'hésite mais...) franchement, ça vaut le coup.

En matière de comparaison (si je peux me permettre, avec ma brève expérience vous voyez...), je ne placerais pas un Légende de Gemmell au-dessus, et je ne m'autoriserais pas à le mettre dans le même panier qu'un Seigneur des Anneaux. C'est un autre style, il faut aimer. Il y a de la morale ! Quoi de plus, pour un sombre conte de fées ?

_________________
"La grandeur de l'homme est grande en ce qu'il se connait misérable."
B. Pascal
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Dim 31 Jan - 11:21

Ayant terminé le premier tome de l'intégrale contenant les Livres du Nord, je vais noter ici un petit avis avant de reprendre ma lecture de la suite.
J'ai lu ce livre en VO, ainsi, je ne pourrai pas parler de la traduction mais bien du style propre de l'auteur.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce livre n'est pas commun de ce que l'on peut lire en fantasy. On le classe en dark fantasy à raison.
On suit donc cette fameuse compagnie noire, compagnie de mercenaires liée par contrat à leur employeur jusqu'à ce qu'il soit brisé ou l'employeur tué. Ils sont présentés comme étant au-delà des notions de bien ou de mal. La preuve, cette compagnie entre au service de The Lady, considérée comme étant l'incarnation du mal.Toutefois, au milieu de cette troupe, on s'attache à plusieurs personnages, car ils ont tout de même un sens de l'honneur et ils ne sont pas aussi immoraux qu'on voudrait nous le faire croire. Ces hommes se battent pour survivre et préfèrent recevoir leur paye de la part d'un être mauvais plutôt que d'être un énième cadavre sur son chemin, peut-on vraiment leur en vouloir compte tenu de la situation ?
Bref, on plonge dans un monde sombre, où toute lueur d'espoir semble être sauvagement piétinée.

Les événements nous sont narrés par Croaker qui se trouve être l'annaliste de la compagnie. Il écrit ainsi l'histoire de ces hommes, mais le lecteur ne peut être certain de sa bonne foi. En effet, ses compagnons lui reprochent d'enjoliver les choses, d'en omettre, mais c'est parfois l'inverse puisqu'il arrive qu'on lui demande expressément de passer sous silence certains événements qu'il raconte malgré tout.
C'est là tout l'intérêt de ce système de narration. On ne peut être certain d'avoir toutes les clefs en mains, il est possible que notre attachement soit faussé à cause de cela et pourtant Croaker obtient rapidement notre sympathie. De même, cela explique le style très direct, ne se perdant pas en interminables descriptions, donnant vraiment l'impression d'avoir quelque chose de "fidèle", mais l'histoire est racontée selon un point de vue, alors une fois de plus, on peut s'interroger sur l'exact fidélité.

L'univers est vraiment intéressant. Bien entendu, c'est sombre, mais c'est fascinant. On découvre donc un monde qui était enfin délivré de The Dominator et de sa femme The Lady, grâce à une rébellion menée par The White Rose. Malheureusement, leur puissance était telle qu'ils furent simplement emprisonnés plutôt que tués et plusieurs siècles après, un sorcier réveilla The Lady.
Elle le manipula ce qui lui permit d'être libérée, toutefois, elle préféra reconstruire son empire seule, trahissant ainsi son mari. À son service, The Lady possède The Ten Who Were Taken, de puissants personnages que son mari avait asservis grâce à un pouvoir. C'est l'un d'eux, Soulcatcher, qui engage la compagnie noire. Cependant, avec ce nouvel avènement nait également une nouvelle rébellion menée par The Circle, une alliance de dix-huit magiciens.

Voilà donc le contexte dans lequel évolue l'histoire et l'on suit les pérégrinations de la compagnie à travers cette reconquête de l'Empire. On voit donc des missions tactiques pour affaiblir le camp adverse, on voit une grande bataille, on découvre petit à petit les Taken le tout ponctué de tranches de vie de la compagnie qui nous permettent de mieux la connaître.

L'action ne manque pas et lorsqu'elle est absente, ce sont des moments plus réfléchi ou de tension qui la succède. On découvre petit à petit des enjeux plus grands, et on est surpris par les divers retournements de situation ou les révélations. Bien que l'univers ne fasse aucun cadeau et nous offre régulièrement des visions assez horribles, on est happé par la lecture et on espère en apprendre toujours plus.

En bref, c'est une lecture que je recommande tant elle est dépaysante.
Revenir en haut Aller en bas
Intégré
avatar

Masculin Inscrit le : 25/04/2017
Messages : 46

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook   Jeu 11 Mai - 19:40

C'est une des lectures qui m'a le plus marqué.

L'univers décrit par Glen Cook est sûrement un des points forts du cycle. La Compagnie Noire parcourt un monde particulièrement inhospitalier et cette impression est renforcée par le peu d'informations que propose l'auteur sur celui-ci. Même si on se sent un peu perdu par moments, on se retrouve au même niveau que les membres de la Compagnie elle-même. Pas de cartes ou d'indications géographiques précises pour nous aider à nous repérer ou encore peu d'infos sur les terres que traverse la Compagnie. On en sait autant que le narrateur et on va donc pouvoir facilement s'identifier à lui, nous donnant le sentiment d'être nous-même un membre de cette Compagnie. On va partager les même joies, peines, et attentes que ces vieux briscards.

Et que dire sur leur périple semé d'embuches ! Les obstacles ne manquent pas, et les trahisons et retournements de situation sont nombreux. Face à l'adversité, les membres de cette Compagnie pourront devenir sacrément roublards, et donneront donc bien plus de fil à retordre aux uns et autres au fil des pages. La Compagnie évolue en même temps que ses membres et les épreuves qu'ils traversent

Au final, c'est la Compagnie Noire contre le reste du monde, et ça lui va très bien.
Revenir en haut Aller en bas
 

Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Annales de la Compagnie Noire - Glen Cook
» La Compagnie Noire : Glen Cook
» Cook Glen - La Compagnie Noire - Les Annales de la Compagnie Noire T1
» Le cycle de la Compagnie Noire - Glen Cook
» La Compagnie Noire - Glen Cook

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Fantasy :: Dark fantasy-