Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Confident - Hélène Grémillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assidu
avatar

Féminin Age : 23
Inscrit le : 27/02/2013
Messages : 323
Localisation : Alsace
Livre en cours : Les ennemis de la vie ordinaire - Héléna Marienské

Voir le profil de l'utilisateur http://la-tour-de-livres.over-blog.com

MessageSujet: Le Confident - Hélène Grémillon   Dim 3 Mar 2013 - 19:14

Le Confident d'Hélène Grémillon


Résumé :
    Camille vient de perdre sa mère. Parmi les lettres de condoléances, elle découvre un étrange courrier, non signé. Elle croit d'abord à une erreur, mais les lettres continuent d'arriver, tissant le roman de deux amours impossibles, de quatre destins brisés. Peu à peu, Camille comprend qu'elle n'est pas étrangère au terrible secret que cette correspondance renferme.


Éditeur : Plon, JC Lattès
Date de sortie : 2010
Disponible en format Poche : oui

_________________
"Les romans ne valent-ils pas des lois inappliquées ? Ils légifèrent à l'insu des censeurs, et imposent leur jurisprudence dans les coeurs.
Vive la littérature !"

Alexandre Jardin, Joyeux Noël


Mon blog, c'est par ici ! study
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Féminin Age : 23
Inscrit le : 27/02/2013
Messages : 323
Localisation : Alsace
Livre en cours : Les ennemis de la vie ordinaire - Héléna Marienské

Voir le profil de l'utilisateur http://la-tour-de-livres.over-blog.com

MessageSujet: Re: Le Confident - Hélène Grémillon   Dim 3 Mar 2013 - 19:15

Surprenant. Envoûtant. Attachant. C’est ainsi que l’on pourrait qualifier le premier roman d’Hélène Grémillon, Le Confident. Publié chez Plon en 2010, il a reçu cinq prix littéraires, parmi lesquels le Prix Emmanuel Roblès et le Coup de Cœur des Lycéens.

Il est toujours difficile de parler d’un livre comme celui-ci, tant il faut distinguer ce que l’on peut révéler ou non du contenu pour conserver le plaisir du lecteur… Car tout l’enjeu du roman est dans la découverte d’une histoire double, révélation après révélation, qui s’opère en même temps chez le lecteur et chez la narratrice. À vrai dire, cette dernière, Camille, est très peu présente.

Camille a trente-cinq ans, et s’apprête à devenir mère alors qu’elle vient de perdre la sienne. L’un des paradoxes de la vie de femme se trouve incarné en cette femme, éditrice, qui vit avant tout pour son métier. Au milieu du déluge des lettres de condoléances qu’elle reçoit sans les lire figure un étrange courrier. Une enveloppe plus épaisse, une lettre plus longue, manuscrite, avec ces étranges R minuscules qui ressemblent à des majuscules. Et pas de signature. Camille est persuadée qu’il s’agit d’une erreur, et cherche par tous les moyens à se le prouver. Ses tentatives se font plus pressantes lorsqu’elle commence à comprendre, à avoir peur de comprendre, ce qui se cache derrière ces lettres anonymes. À comprendre de qui elles parlent.

Elle découvre peu à peu le récit d’un amour adolescent brisé par l’intrusion d’une femme d’une plus haute classe sociale, et le combat d’une mère qui, ne pouvant le devenir, sombre dans la folie. Récit auquel elle n’est pas totalement étrangère… Des pages sombres, remuantes, qui ne nous permettent plus de lâcher le roman tant on veut être sûr que c’est bien ce que l’on croit. Et l’on découvre parfois des horreurs auxquelles on ne s’attendait pas.

Pour un premier roman, la plume d’Hélène Grémillon est remarquable d’acuité. Elle nous plonge dans les méandres d’une quête identitaire sur fond de Seconde Guerre mondiale, dans le cadre d’un Paris occupé par les forces allemandes. Ce roman nous interroge sur les vérités administratives, qui ne sont rien d’autre que des mensonges officiels, ce qui pousse tout lecteur à s’interroger sur ce qui fait sa véritable identité.

Enfin, elle nous livre, par un retournement magistral dans les dernières pages, une vision sublime mais désenchantée de la relation mère-fille : jusqu’où une mère peut-elle aller pour suivre et (re)garder son enfant ?

_________________
"Les romans ne valent-ils pas des lois inappliquées ? Ils légifèrent à l'insu des censeurs, et imposent leur jurisprudence dans les coeurs.
Vive la littérature !"

Alexandre Jardin, Joyeux Noël


Mon blog, c'est par ici ! study
Revenir en haut Aller en bas
Bavard
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 18/07/2018
Messages : 110
Livre en cours : Rouge - Kristin Cashore

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Le Confident - Hélène Grémillon   Jeu 19 Juil 2018 - 21:53

J'ai a-do-ré ce livre. Je l'ai presque manger. Je crois qu'il n'y a pas une personne dans mon entourage qui n'est pas au courant que j'aime ce livre. Il m'a fait mal, il m'a instruit, il m'a fait sourire et m'a beaucoup fait pleuré. J'ai toujours aimé les livres traitant de la seconde guerre mondiale. Mes arrières grand parents m'en ont un peu parlé, pas beaucoup lorsqu'il s'agissait de choses dures tels que les morts sur les routes...

Je le conseille aussi tellement il peut vous transporter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le Confident - Hélène Grémillon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Confident - Hélène Grémillon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le confident - Hélène Grémillon
» GREMILLON Hélène
» LE CONFIDENT d'Hélène Grémillon
» [Grémillon, Hélène] Le Confident
» Roland MILLON

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Autres lectures :: Autres lectures-