Lecture-imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gravé sur Chrome - William Gibson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2505
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Gravé sur Chrome - William Gibson   Ven 5 Juil - 21:43

Gravé sur Chrome de William Gibson


Résumé :
    C'est un monde crépitant et précipité, ivre et bariolé. Saturé de drogues synthétiques, d'informations truquées, de rebuts technologiques. Là-bas, les adolescents se font greffer des yeux artificiels, des crocs de dobermans. Depuis leurs consoles, les pirates informatiques pillent les matrices à coup de virus tueurs. On y trafique de tout : secrets militaires et tranches de silicium, hallucinations et gènes mutants, espoir et oubli... Vivre fort, vivre vite, sous le regard froid des "zaïbatsu", les multinationales qui orchestrent le moindre soubresaut de ce grand bazar hystérique et rutilant. C'est un monde de merveilles et de folie, qui ressemble tellement au nôtre...

    Neuf nouvelles, neuf visions électriques d'un futur enfiévré, immergé dans les murmures bruissants de la technologie, comme un constant bruit de fond subliminal.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2505
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Gravé sur Chrome - William Gibson   Ven 5 Juil - 21:50

J'ai lu ce recueil de nouvelles juste après avoir lu Neuromancien, afin de rester dans le style si particulier de Gibson, de ne pas devoir me réadapter, et je pense que j'ai eu raison.

J'ai lu les neuf nouvelles très rapidement, je n'ai pas pu lâcher le livre avant de les avoir finies. Chaque situation est différente, on navigue dans l'univers que Gibson a créé avec facilité, on ne s'ennuie jamais, et il y a toujours de nouvelles découvertes au fil des pages.

Vraiment un très bon recueil, et peut être la meilleure façon d'aborder Gibson et le cyberpunk.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
Rat de bibliothèque
avatar

Féminin Age : 28
Inscrit le : 22/03/2013
Messages : 2505
Localisation : Île-de-France
Livre en cours : Osama - Lavie Tidhar

Voir le profil de l'utilisateur http://oceandepages.eklablog.com

MessageSujet: Re: Gravé sur Chrome - William Gibson   Dim 14 Juil - 0:37

Pour un autre site j'ai fait une rapide critique de chaque nouvelle du recueil et je me suis dit que je pourrais les poster ici aussi, ça donnera un meilleur aperçu que ce que j'en ai déjà dit.


Johnny Mnemonic C’est l’histoire d’un mec dont la tête est mise à prix, ainsi que ce qui se trouve dans sa tête, puisque c’est une clé USB vivante, et qui va essayer de doubler ses ennemis pour rester en vie. L’idée de base, un mec qui sert de stockage de données, est bien trouvée selon moi, et ça met immédiatement dans le bain.

Fragments de rose en hologramme Une histoire banale, un homme qui a besoin de sa dose d’inducteur (un enregistrement subjectif, comme une vidéo dans le corps d’un autre) pour s’endormir, et qui ne parvient pas à accepter de vivre sans son ex. On fait des allers et retours dans le passé, il ne se passe rien, si ce n’est le désespoir d’un homme, un désespoir auquel la technologie ne change rien. C’est lent, c’est triste, c’est beau.

Le genre intégré Un homme remarque une femme dans un bar, une femme parfaitement à l’aise, qui colle totalement à l’ambiance. Intrigué, il la suit. Elle écume les bars, changeant d’apparence à chaque fois pour s’adapter au mieux à la situation. Il devient complètement obsédé par elle. Une drôle de nouvelle, je ne suis pas encore sûre d’avoir comprise. Je crois que toutes les hypothèses sont valables.

Hinterland Dans l’espace, l’Autoroute. Un point bien précis où les astronautes disparaissent, revenant au bout d’un temps plus ou moins avec des objets extraterrestres les plus divers, mais aussi avec des problèmes psychologiques. Une station spatiale est chargée de les récupérer et de faciliter leur retour. Encore une fois, l’ambiance est triste, nostalgique, avec un fort sentiment de défonce, d’irréalité.

Étoile rouge, blanche orbite Une station spatiale soviétique à la dérive, un colonel qui ne peut plus revenir sur Terre en raison d’une atrophie des jambes, une rébellion, une chute, et un nouvel espoir. On reste dans l’espace, les États-Unis et l’URSS se font toujours face, et cela au détriment des individus qui ne comptent pas mais qui veulent vivre, s’évader. L’histoire alterne entre la révolte, la résignation et l’espoir, et c’est celle que j’ai trouvé la plus optimiste de toutes.

Hôtel New Rose Un homme dans un hôtel capsules miteux de la conurb japonaise. Il se remémore les divers évènements d’un travail illégal, l’extraction d’un cadre corpo, et la façon dont tout ça a merdé, ainsi que sa relation avec une femme participant à l’opération. Manifestement, Gibson aime bien raconter ses histoires de façon non linéaire. Le désespoir suinte par tous les pores de la nouvelle, c’est glauque, oppressant, ça donne presque envie de se tirer une balle.

Le marché d’hiver Un homme discute avec un ami artiste, passe le temps, et parle d’une jeune femme avec qui il a bossé, pour qui il a enregistré un « disque », faute d’un terme plus adapté et compréhensible sans avoir lu la nouvelle, de son énergie, de sa rage de vivre, et de ce qu’elle est devenue. C’est encore une histoire triste, mais c’est clairement celle que j’ai le plus aimé de ce recueil. Elle est pleine de sensibilité, de subtilité, et peint magnifiquement le malaise et l’absence.

Duel aérien Comment se reconstruire et se détruire avec un jeu d’avions téléguidés façon cyberpunk. Comment croire qu’une victoire va vous amener la gloire, alors qu’elle ne vous apportera que du mépris. C’est une histoire qui pourrait totalement se passer du cyberpunk parce que sa présence n’est qu’anecdotique et qui se concentre sur les rapports humains. Je l’ai trouvée franchement amère et désabusée.

Gravé sur chrome Encore une histoire qui va et vient dans le temps, pour raconter le run de deux pirates informatiques, la façon dont ils sont entrés en possession du logiciel, leurs manœuvres d’approche, ainsi que leurs déboires sentimentaux avec une gamine qui rêve d’avoir les mêmes yeux qu’une star de simstim. Des aspects restés séparés jusqu’à maintenant se retrouvent mélangés dans cette nouvelle, les pirates, les rêves des gamins sans trop d’avenir. Le monde à la dérive.

_________________
« Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit. La peur est la petite mort qui conduit à l'oblitération totale. J'affronterai ma peur. Je lui permettrai de passer sur moi, au travers de moi. Et lorsqu'elle sera passée, je tournerai mon œil intérieur sur son chemin. Et là où elle sera passée, il n'y aura plus rien. Rien que moi. »

Revenir en haut Aller en bas
 

Gravé sur Chrome - William Gibson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gravé sur Chrome - William Gibson
» William Gibson
» Comte Zéro - William Gibson
» Freedom Warrior ( Mel Gibson - William Wallace )
» Obtenir un chrome effet miroir sur une piece plastique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Science-fiction :: Cyberpunk-