Lecture-Imaginaire

Communauté de lecteurs pour partager nos lectures : fantastique, fantasy, science-fiction, bit-lit, etc.
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cerbère
avatar

Masculin Age : 26
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5811
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska   Sam 24 Aoû - 20:33

Un monde idéal où c'est la fin de J. Heska


Résumé :
    Un monde idéal où la civilisation telle que nous la connaissons n’existe plus. Dérèglement du temps ? Avènement de la magie ? Crise climatique irréversible ? Épidémie mondiale de mort subite ? Extra-terrestres maladroits ? Invasion de poireaux découpeurs de cervelles ? Crise de déprime globale ? Robots hors de contrôle ? Zombies entreprenants ?
    Découvrez 100 histoires drôles, émouvantes, tragiques ou absurdes qui mènent à notre perte !

    Mais c’est quoi Un monde idéal ? C’est une collection de livres reposant sur un concept tout simple qui a fait le succès du site Internet www.jheska.fr : des textes courts et percutants relatant des histoires basées sur des « et si » ?

    Un livre parfait pour un petit moment de détente égoïste, dans le bus, à la pause déjeuner, le soir avant de se coucher ou à la plage !

    -----------------------------------------
    Extrait 1

    Un monde idéal où les voyages temporels sont fermement contrôlés par les scientifiques

    — Que diable tenez-vous dans les bras ? lança le professeur Peddick en fixant son étudiant d’un œil désapprobateur.
    — Je... Je ne sais pas ce qui m’a pris, bafouilla celui-ci en maintenant du mieux possible la masse gesticulante. L’astéroïde... C’était si violent... Il était là, à côté du cadavre de sa mère. Il m’implorait.
    — Imbécile ! C’est un bébé Tyrannosaurus Rex ! Il devait mourir là-bas ! Que comptiez-vous en faire ? Lui acheter une niche et le dresser à ramener des voitures ?
    Peddick désactiva le champ de force de la machine temporelle. Bien protégée au fond de la grotte, elle n’avait souffert d’aucune dégradation.
    — Je vous somme de le laisser ici. Il ne survivra pas sans sa mère. Je vous avais pourtant prévenu des fluctuations de Bowman ! Souvenez-vous du mégot de Stark, bon sang ! Un geste en apparence anodin, une cigarette consumée lancée à Vienne en 1910 sauve la vie d’un jeune homme qui devait passer sous un tramway. Adolf Hitler ! On connaît la suite avec une seconde guerre mondiale dont l’humanité n’avait jamais entendu parler avant cela. Vous voulez faire mieux ?
    L’étudiant lâcha le saurien à regret, grimpa dans la machine et attacha les sangles autour de sa poitrine et de ses jambes.
    — Heureusement qu’on ne doit pas rouler à 88 miles à l’heure pour repartir, lâcha-t-il pour détendre l’atmosphère.
    — Votre piètre humour ne vous fera pas échapper à un rapport salé, maugréa Peddick. C’est la dernière fois que j’emmène un thésard en voyage temporel. Roussel voulait ramener la couronne de laurier de César parce qu’il trouvait ça « LOL ». Et maintenant, vous ? Il faut croire que les voyages dans le temps rendent idiots.
    La machine disparut dans un éclair de lumière dorée. Le petit tyrannosaure, un peu déboussolé, prit connaissance de ce nouvel environnement. Puis focalisa ses sens carnassiers sur un rescapé de la catastrophe qui venait de sortir de son trou. Un gros rongeur.
    L’ancêtre commun de tous les mammifères.

    Dans un monde idéal...

    -----------------------------------------
    Extrait 2

    Un monde idéal où un moustique prisonnier dans la glace du permafrost sibérien depuis plus de 30 000 ans est porteur d’un virus ultra-virulent capable de tuer n’importe quel être humain en moins de trois jours et de balayer toute la civilisation en moins d’un mois


    — Un besoin urgent de te faire un brushing ? demanda Hans en tendant le sèche-cheveux à son collègue Munt.
    — C’est pour faire fondre le prélèvement envoyé par l’équipe. Il y a un insecte prisonnier dans la glace, je veux l’étudier.
    — Fais attention, il y a un protocole de sécurité.
    — Pffff… Je me demande bien ce qu’une bêbête morte depuis des siècles pourrait provoquer.
    Dans un monde idéal…


Éditeur : Editions seconde chance
Date de sortie : Mai 2013
Disponible en format Poche : Non, mais disponible en format numérique

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Cerbère
avatar

Masculin Age : 26
Inscrit le : 12/12/2012
Messages : 5811
Localisation : le grand Est !

Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska   Sam 24 Aoû - 20:34

C'est un livre qui me tenterait bien, dommage que je n'ai pas de liseuse car le prix est très attractif (3€ contre 9€ pour le format papier). Vu que je n'ai pas toujours le temps de me plonger dans des grands romans (à ma pause déjeuner par exemple, ou dans les transports en commun), lire de courtes nouvelles pourrait être ce qu'il me faut ! Heureusement qu'il y a quelques extraits car je me demandais à quoi pouvaient bien ressembler ces fameuses "nouvelles". Et pourtant je ne suis pas très friand de nouvelles !

_________________
“ La véritable violence, la violence la plus impardonnable - je m'en suis rendu compte-, c'est surtout celle que l'on s'inflige à soi-même quand on a trop peur d'être qui nous sommes vraiment." - Sense8
Revenir en haut Aller en bas
Ange Gardien
avatar

Féminin Inscrit le : 22/01/2013
Messages : 1477
Localisation : Paradis

Voir le profil de l'utilisateur http://nanimaginaire.wordpress.com

MessageSujet: Re: Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska   Sam 19 Oct - 12:39

J'ai vu beaucoup de bons avis sur la blogo, il serait vraiment pas mal à lire apparemment. Va falloir investir Agenor Very Happy

_________________

Un grand merci à Kallindra pour cette magnifique signature !
Revenir en haut Aller en bas
Assidu
avatar

Féminin Inscrit le : 01/06/2013
Messages : 468
Localisation : Alsace
Livre en cours : Les Mystères d'Udolphe d'Ann Radcliffe
Autre : Apprentie libraire

Voir le profil de l'utilisateur http://bookshowl.blogspot.fr/

MessageSujet: Re: Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska   Sam 19 Oct - 15:11

Je compte acheter ce livre à mon chéri un de ses jours (il est très fan de tout ce qui est post-apo) et j'en profiterais pour le lire bien sur, car il est super tentant ! Et comme Justdream, j'en ai entendu que du bien !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un monde idéal où c'est la fin - J. Heska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» Glyos, le monde intergalactique
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lecture-Imaginaire :: Littérature de l'imaginaire :: Science-fiction-